Minnesota fait tomber les Spurs

« Le banc nous a sauvés. » Tom Thibodeau ne s’y trompe pas ! Mal embarqués après un premier quart-temps compliqué, les Wolves ont pu compter sur leur banc pour battre les Spurs (98-86) pour la première fois en 13 matches ! Nemanja Bjelica et Shabazz Muhammad marquent plus en combiné (20 points à 9/14) que Jimmy Butler et Andrew Wiggins (17 points à 6/24) dans cette belle victoire qui porte quand même l’empreinte de Karl-Anthony Towns, deuxième joueur de l’histoire à atteindre les 3000 points et 2000 rebonds avant son 22 anniversaire. L’intérieur vedette des Wolves termine à 26 points et 16 rebonds pour fêter ça.

La propreté façon Minny

Il faut moins de deux minutes et un 5-0 pour que Gregg Popovich rappelle ses hommes en tout début de rencontre. Ceux-ci ont compris le message et enfilent un 6-0 pour se relancer immédiatement et on a rapidement le droit à la partie serrée à laquelle on pouvait s’attendre. Les Spurs gardent le contrôle des opération via leur banc, Bryn Forbes plantant deux tirs primés de suite en fin de période pour permettre à son équipe de remporter le premier quart-temps 24-18.

C’est Shabazz Muahammad qui fait la différence en sortie de banc de l’autre côté, faisant repasser les siens devant après 4 minutes sur son premier tir primé de l’année ! Jamal Crawford et KAT enfoncent le clou, et ça fait dix tirs marqués de suite côté Wolves (44-38). Déjà adroit derrière l’arc et clutch, contre le Jazz, Jeff Teague marque à 3-points puis au buzzer pour faire basculer sa franchise à +14 ! Celle-ci n’a perdu que deux petits ballons en première mi-temps.
Bjelica sort de sa boîte

LaMarcus Aldridge utilise beaucoup de tickets shoots au retour des vestiaires, à bon escient : les Spurs divisent par deux leur retard grâce à leur intérieur. Très malin, KAT provoque une faute offensive anodine de LA, sa quatrième, l’obligeant à retourner s’assoir sur le banc. Un problème en moins. Deux balles perdues de plus pour San Antonio, qui font 11, offrent deux dunks opportuns à ses adversaires. Nemanja Bjelica enchaîne 6 points et un contre pour redonner des couleurs au Target Center et Minny conserve ses 10 points d’avance avant le dernier quart (75-65).

KAT lance le money time avec un tir primé mais le jeune homme est peu inspiré de crier sur les arbitres au lieu de défendre sur Danny Green, qui marque tranquillement à 3-points. Les visiteurs infligent alors un 10-2 à leurs hôtes : le suspense rythmera bien cette fin de match (80-75).  Malheureusement pour ce dernier, San Antonio ne convertit pas ses deux stops, alors que Minny inscrit 5 points sur les siens.

Un nouveau tir lointain de KAT en tête de raquette, après une bonne défense sur Aldridge, assomme ses adversaires à 4 minutes de la sirène. Mills et Green marquent de loin, mais le temps – et quelques rebonds – manqueront aux Spurs pour inverser la vapeur. Un nouveau choc attend San Antonio vendredi contre OKC, tandis que Minnesota visera un troisième succès de rang à Dallas.

Retour à l'accueil