Les Warriors enchaînent face au Heat

Dans un match où les deux adversaires n'auront pas été adroits, les Golden State Warriors ont réussi à se reposer sur leur défense pour éteindre le Miami Heat (97-80). Une victoire qui permet au champion en titre de revenir sur les talons des Houston Rockets en tête de la Conférence Ouest.

Le Miami Heat a beau être la première équipe à tenir Golden State à moins de 100 points marqués sur ce début de saison, cela n'a pas empêché la franchise floridienne d'être corrigée à l'Oracle Arena lundi soir (97-80). La rencontre, marquée par la faible adresse des deux formations (36,1% pour Miami, 36,8% pour Golden State), a mis deux quart-temps à se décanter. Accrochés pendant une vingtaine de minutes, les Warriors ont finalement rejoint les vestiaires avec 13 points d'avance (50-37).

Ce matelas confortable a rarement été entamé et ce malgré le manque d'inspiration des locaux à trois points (11/32, 34,4%): Stephen Curry (16 pts à 5/19 dont 2/9 longue distance) a souvent manqué la cible, tout comme Klay Thompson (13 pts à 5/15) et Kevin Durant dans une moindre mesure (1/6 à trois points).

Les Warriors ont défendu, Whiteside puni
L'ailier a tout de même terminé meilleur marqueur de la partie avec 21 points (pour 8 rebonds et 6 passes), tout en menant la défense de son équipe (3 contres). «Ce n'était pas beau mais il fallait qu'on tienne bon», a apprécié Draymond Green (18 pts, 9 rbds), meilleur shooteur à trois points de son équipe sur le match (4/6).

En face, Erik Spoelstra a manqué de solution pour répondre au défi défensif proposé par Golden State. Pire, le coach du Heat a rapidement sanctionné son intérieur titulaire Hassan Whiteside, puni pour son manque d'impact et donc limité à 16 minutes de jeu (3 pts, à 1/9, 6 rbds). En sortie de banc, James Johnson (21 pts, 9 rbds, 6 pds) a surnagé, sans faire oublier le jeu trop statique de son équipe.

Brooklyn l'emporte à Phoenix
Portés par D'Angelo Russell (23 pts, 6 rbds, 8 pds), les Brooklyn Nets ont remporté une quatrième victoire cette saison, sur le parquet des Phoenix Suns (98-92). Les locaux, menés par TJ Warren (20 pts, 9 rbds) et Devin Booker (18 pts) ont été maladroits (34,9%).

Retour à l'accueil