Les Suns terrassent les Timberwolves

Alors qu’ils restaient sur cinq revers de suite, les Suns en back-to-back ont rallumé la lumière de fort belle manière en terrassant les Wolves 1118-110 à l’issue d’un money time à sens unique. Tous deux auteurs de 35 points, TJ Warren et Devin Booker ont été les grands artisans de ce joli coup. En face, les coéquipiers de Jimmy Butler (25 pts), Andrew Wiggins (27 pts) et Karl-Anthony Towns (17 pts, 12rbds) ont connu un manque d’adresse récurrent (40% d’adresse au tir dont 4/20 à 3-pts) après avoir débuté le premier acte sur les chapeaux de roue. 

Chriss le détonateur
Les Suns ont fait la joie des bookmakers en créant la belle surprise de la soirée. Tout avait pourtant bien commencé pour Minnesota qui avait de l’énergie à revendre, trois jours après sa déculottée sur le parquet de Golden State. Logiquement devant après 12 minutes (19-28), la formation de coach Thibodeau parvient à conserver ses 9 longueurs d’avance jusqu’en milieu de 2e quart-temps (30-39), moment choisi par Marquese Chriss pour sonner la révolte avec un dunk après s’être défait de Butler.
Le trio Jackson-Booker-Warren prend le relais de fort belle manière en scorant les 20 points suivants afin de relancer complètement Phoenix (49-52). Booker enflamme l’assemblée avec un 3-points qui ramène les Suns à 56-57 mais concède une faute sur Butler qui offre trois lancers à l’ancien leader de Chicago à une seconde de la pause (56-60).

Les Wolves ne lâchent pas
Même menée au score, la franchise de l’Arizona peut être fière du retour à l’orgueil de ses jeunes pousses désormais délestées d’Eric Bledsoe et en attendant le renfort (éphémère?) de Greg Monroe. Mais le plus beau reste à venir. Le one-two punch des Suns fait le boulot et tient clairement le bon bout lorsque Chriss bâche Towns et que Booker envoie Warren seul au dunk en transition (83-75).

L’application et le sérieux du trio Butler-Wiggins-Gibson permet toutefois aux Wolves de virer à nouveau en tête à la faveur d’un 19-4 à l’issue du 3e quart (85-88). Mais il en faut plus pour calmer les protégés de Jay Triano qui vont passer un retentissant 21-7 à leurs hôtes dans le money-time, un run qui prend encore une fois forme après un scotch de

Chriss, sur Wiggins cette fois.
Devin Booker prend alors le dessus sur KAT, son ancien coéquipier à Kentucky avec 9 points dans les derniers instants et surtout deux passes décisives dans tous les sens du terme une première pour le dunk de TJ Warren afin de repasser devant à 104-103 à trois minutes de la fin, puis une seconde dans le méga money-time pour le 3- points plein de sang froid et synonyme de victoire de Marquese Chriss (111-103).

Retour à l'accueil