Kyrie Irving et Al Horford en mode clutch éteignent Oklahoma City après avoir remonté 15 points de retard

Corrigés en première mi-temps, les Boston Celtics et Kyrie Irving ont su réagir pour arracher une belle victoire chez l'Oklahoma City Thunder (101-94). Boston est désormais le seul leader de la conférence Est avec un bilan de 7 victoires et deux défaites.

Le match : Oklahoma City s'est éteint
Alors que le buzzer de la mi-temps retentissait dans la Chesapeake Energy Arena, tout semblait se dérouler pour le mieux. Andre Roberson venait de contrer Kyrie Irving qui montait au panier et l’Oklahoma City Thunder menait 55-37 face aux Boston Celtics. Tout y était pour se diriger vers une belle victoire avec une domination au rebond ainsi que dans l’adresse. Et puis, patatras… Le Thunder n’a pas tenu le rythme en deuxième période. Parmi le trio de stars d’OKC, seul Paul George a tenu son rang avec 25 points (à 9 sur 18 au tir). Russell Westbrook a perdu l’adresse en route (7 sur 20 pour 19 points) alors que Carmelo Anthony ne l’a jamais trouvée (3 sur 17 pour 10 points). Le rookie Semi Ojeleye a égalisé pour Boston d’un tir à trois points avec un peu moins de six minutes à jouer (79-79). Sur la possession suivante, un nouveau tir primé, d’Al Horford cette fois, a donné l’avantage aux Celtics qui ne l’ont plus lâché dans les derniers instants. 

Le joueur : Kyrie Irving s'est réveillé
Le symbole du renouveau de Boston après la pause se nomme Kyrie Irving. Le meneur a été fantomatique en première mi-temps avec seulement trois points, un terrible 1 sur 9 au tir et pas la moindre passe décisive à se mettre sous la dent. «La première mi-temps était moche mais on est revenu pour jouer vraiment en deuxième mi-temps, a-t-il avoué. Moi, j’ai retrouvé le rythme en 2e mi-temps, on a un peu plus cru en nos systèmes et ça a marché.» Irving a réalisé une deuxième mi-temps à 22 points (25 total donc), 9 sur 13 au tir plus un bonus de six passes décisives. Le tout sans la moindre perte de balle de la soirée. Au cours d’une séquence en quatrième période, il a même marqué à trois points avec la faute puis a repris son propre lancer-franc, manqué, pour ajouter deux points. Le signe que l’état de grâce était revenu pour Irving. De son côté, Al Horford a également brillé en seconde période avec 20 points dont 13 inscrits dans le 4e quart-temps, plus 4 passes et 8 rebonds. Jaylen Brown signe un double-double (10 points et 12 rebonds), tandis que le rookie Jayson Tatum inscrit 13 points. 

1
A Oklahoma City, les Boston Celtics ont remporté leur septième victoire consécutive. C'est la première fois de l'histoire de la NBA qu'une équipe gagne sept fois de suite après avoir perdu ses deux premiers matches.

Retour à l'accueil