James Harden en mode MVP et Clint Capela en double-double écoeurent les Cavaliers

Les Houston Rockets d'un grand James Harden ont décroché un quatrième succès de rang, dans les toutes dernières secondes d'un match engagé face aux Cleveland Cavaliers (117-113). Clint Capela signe un gros double-double en 31 minutes (19 points, 13 rebonds et 4 contres).

Le match : Houston, vainqueur sous le panier adverse
Ni les Cleveland Cavaliers, ni les Houston Rockets n'avaient envie de lâcher ce match disputé au Toyota Center, le nombre de fautes sifflées pour des contacts loin du ballon tout au long de la soirée en a été la preuve. Après avoir eu chacune leur temps forts (un 42-29 au deuxième quart-temps en faveur de Cleveland pris en sandwich par deux périodes plus favorables aux Rockets), les deux équipe se sont retrouvées séparées de deux petits points (115-113) à l'entame de la dernière minute, LeBron James (33 points et 7 passes mais aussi 9 pertes de balle) ayant ramené son équipe au contact à la force du poignet.

Mais la grinta des Rockets, déjà aperçue chez Clint Capela sous le panier adverse (gratifiant le public d'une petite danse « Matuidi Charo » remarquée par Nicolas Batum), s'est confirmée dans les derniers instants. Même si James Harden a manqué ses deux dernières tentatives dans les dernières secondes, Tucker a pris un premier rebond offensif puis Capela s'est saisi d'un airball de son coéquipier pour plier le match (117-113).

Le joueur : James Harden, un triple-double particulier
S'il n'a pas fait mouche dans les derniers instants pour mettre son équipe à l'abri, James Harden a encore réalisé des statistiques d'exception jeudi soir. La star des Rockets a réalisé un triple-double rare avec 35 points, 11 rebonds et 13 passes décisives mais aussi 5 interceptions (et 1 contre). Il est devenu le deuxième joueur, après Latrell Sprewell en 2003, à compiler un triple-double en comptant au moins cinq interceptions et cinq paniers à trois points.

17-4
Les Houston Rockets ont pris dix-sept rebonds offensifs face à Cleveland dont huit dans le dernier quart-temps, contre seulement quatre pour les Cavaliers.
Cleveland a perdu six de ses huit dernières rencontres et tombe à la 11e place à l'Est.

«On a fait un bon match, mais je ne suis pas là pour décrocher des victoires morales», a philosophé LeBron James.

Retour à l'accueil