Steve Kerr n'a pas apprécié la dernière sortie des Warriors contre les Wolves

Deux matchs, deux défaites. L’une contre les Nuggets (108-102) à l’Oracle Arena lundi dernier, l’autre face aux Wolves (111-97) à Shanghai mercredi. Coach de l’équipe championne en 2015 et 2017 et grande favorite pour le titre de 2018, Steve Kerr a attribué les difficultés de son équipe en pré-saison à un manque de condition physique.

« Je pense qu’il y a encore du boulot sur le plan physique. On était fatigués, en retard dans le 2ème quart-temps, on a bien vu que notre exécution était moins bonne à cause de la fatigue. Donc on doit travailler là-dessus et nous préparer à jouer des matchs de 48 minutes, ce qui n’est pas évident avec une pré-saison abrégée. La NBA a supprimé une semaine de training camp cette année donc évidemment avec le voyage en Chine en plus, on n’a pas eu beaucoup de temps pour s’entraîner. C’est le plus gros challenge, être prêts physiquement pour le premier match » Steve Kerr

En conférence de presse, Kerr pensait même que son équipe (qui n’a inscrit que 14 points sur les 12 dernières minutes) s’était relâchée après avoir mené de 15 points à la mi-temps (en fait, les Warriors ne comptaient que 5 points d’avance après les deux premiers quarts-temps, 55-50).

« On a bien joué pendant un quart-temps et demi et ensuite on a commencé à ne plus faire attention au ballon, on est devenus paresseux.

L’équipe a encore deux matchs pour se mettre dans la bain avant la réception des Rockets le 17 octobre prochain. Golden State affrontera ainsi une nouvelle fois Minnesota dimanche avant de quitter la Chine pour jouer Sacramento à Oakland le 13.

Retour à l'accueil