Russell Westbrook valide un second triple-double en guidant le Thunder face aux Pacers

Après deux revers de suite, le Thunder recevait les Pacers pour retrouver le goût de la victoire. Si Victor Oladipo (35 points) a brillé pour son retour à Oklahoma City, Russell Westbrook (28 points, 16 passes, 10 rebonds) a parfaitement orchestré la partie avec son deuxième triple double de la saison.

À ses côtés, Carmelo Anthony (28 points, 10 rebonds) a également été brillant dans le succès du Thunder (114-96). Par contre, Paul George (10 points, 6 fautes) aurait espéré un meilleur sort pour affronter son ancienne équipe…

Victor Oladipo vole la vedette à Paul George
On attendait Paul George et on a eu Victor Oladipo. Pour ces doubles retrouvailles entre Thunder et Pacers, c’est l’arrière qui fait le show en début de match. Supersonique, il score 14 points à 5/7 aux tirs, visiblement à l’aise sur son ancien terrain de jeu. Le Thunder a néanmoins les commandes après un solide départ, lancé par le duo Westbrook – Adams. Ce dernier commence d’ailleurs son traitement de choc sur Domantas Sabonis. Avec 6 points et 6 passes, Westbrook est déjà chaud (30-27).
Et la tendance se confirme en 2e quart. Le MVP est perpétuellement à la relance et il gave surtout son pivot, Steven Adams, de bons ballons. Le Kiwi place un énorme dunk à deux mains et les Pacers n’ont aucune réponse face à un Adams qui réussit ses cinq premiers tirs. George perclus de fautes, Josh Huestis assure de bonnes minutes pour Coach Donovan, malgré quelques ratés en attaque. Indiana est scotché à 34% aux tirs, et comme Oladipo ralentit la cadence (21 points tout de même), OKC garde le cap à la pause (54-48).

Russell Westbrook à la manoeuvre
Le Thunder prend 10 points d’avance au retour des vestiaires. Paul George poursuit sa soirée cauchemar avec une 4e faute alors qu’il reste encore dix minutes en 3e quart ! Cela ne pose pas problème pour OKC qui fait la course en tête avec Westbrook à la baguette, dépassant régulièrement son camarade d’UCLA, Darren Collison et régalant les copains de caviars (13 passes). Jerami Grant et Westbrook enchaînent deux trois points et l’écart enfle encore. La défense du Thunder, Huestis en tête, réduit les Pacers à la portion congrue. Des lancers sur des coups de sifflets généreux, Lance Stephenson qui descend Melo dans une prise de catch… Indiana est dans le dur avant le dernier acte (86-74).

Les Pacers ont une réaction d’orgueil en dernier quart. Ils reviennent sous la dizaine de points mais le banc d’OKC répond présent. Raymond Felton assume parfaitement alors que Paul George écope de se 6e faute et doit quitter le match avec 10 points et une énorme frustration. Comme un symbole, c’est Patrick Patterson qui douche pour de bon le coup de chaud d’Oladipo avec un 3-points dans le coin, son premier sous la tunique du Thunder.

Indiana ne reviendra plus (114-96). Victor Oladipo termine meilleur scoreur à 35 points mais Russell Westbrook lui dame le pion avec un triple double : 28 points, 16 passes, 10 rebonds et la victoire.

Retour à l'accueil