Pré-saison: Stephen Curry et les Warriors maîtrisent les Kings

Pas de Kevin Durant, Draymond Green et Andre Iguodala d’un côté, pas de Zach Randolph, George Hill, Bogdan Bogdanovic ou De’Aaron Fox de l’autre, mais un match intéressant et serré pendant trois quart-temps et demi à l’Oracle Arena, pour la dernière rencontre de présaison des deux formations.

Dans cette victoire de Golden State (117-106), Stephen Curry termine meilleur marqueur avec 18 points en une seule mi-temps, bien secondé par Pat McCaw (17 points), Nick Young (15 points) et Jordan Bell (10 points, 11 rebonds). Côté Kings, David Stockton marque des points avec une superbe prestation : 23 points à 9/12 aux tirs, 8 passes, 3 rebonds, 2 interceptions, le tout en 28 minutes. La mauvaise nouvelle de la soirée est pour les Dubs et Omri Casspi, victime d’une entorse de la cheville.

Stephen Curry en patron

Klay Thompson ouvre les hostilités en plantant de loin après 50 secondes, de quoi rappeler des mauvais souvenirs à une de ses victimes préférées : c’est contre les Kings que l’arrière avait marqué 37 points en un quart-temps. Jordan Bell joue les Draymond Green avec son énergie défensive comme offensive. Stephen Curry s’amuse avec 12 points dans la période mais les jeunes Kings ne lâchent pas prise et restent au contact après 12 minutes grâce à un bon Skal Labissiere notamment (26-24).

En confiance, les visiteurs vont prendre les rênes de la partie sur un 3-points de Matt Jones, puis les garder une bonne partie de la période pendant que de l’autre côté on s’inquiète pour Omri Casspi, dont la cheville a tourné. Nick Young puis Stephen Curry, avec deux tirs primés chacun, vont remettre les Dubs sur de bons rails en fin de quart-temps, pour faire basculer les champions en titre devant à la pause (54-51).

Les invités gâchent la soirée de David Stockton

Stephen Curry parti définitivement s’assoir sur le banc, c’est McCaw qui prend le contrôle des opérations pour Golden State avec 7 points en 6 minutes pour lui, mais Frank Mason III et Willie Cauley-Stein gardent les Kings à flot, et leur permettent même de repasser devant à mi-période, les deux équipes continuant de jouer au chat et à la souris. Les vétérans des Warriors n’arrivent pas à stopper les jeunes d’en face, et ce sera le dernier quart-temps qui décidera du nom du vainqueur.

Des jeunes qui ont du caractère : rapidement menés de 8 points dans cette ultime période, les Kings vont revenir avec un superbe David Stockton à la baguette, auteur de 10 de ses 23 points dans le quatrième quart. C’est un comble, mais ce sont finalement les invités du training camp, le nigérian Michael Gbinije (9 points en 14 minutes) et le sénégalais Georges Niang (10 points en 16 minutes) qui mettent la tête de leurs hôtes définitivement sous l’eau. Ça fait cinq défaites en six matchs de présaison pour une équipe de Sacramento qui n’a pas démérité. Les Warriors terminent la leur avec un bilan équilibré de deux victoires et deux défaites.

Retour à l'accueil