Le pivot sénégalais des Minnesota Timberwolves Gorgui Dieng a brillé avec 9 points et 10 rebonds pour 17 d'évaluation en 21 minutes.

Le pivot sénégalais des Minnesota Timberwolves Gorgui Dieng a brillé avec 9 points et 10 rebonds pour 17 d'évaluation en 21 minutes.

Après un match globalement maîtrisé, Steve Kerr a fait un choix : se passer de ses meilleurs éléments pour ouvrir complètement son banc dans le dernier quart-temps, malgré les spectateurs chinois qui réclamaient Stephen Curry. Le pivot sénégalais des Minnesota Timberwolves Gorgui Dieng est passé tout près d'un double-double (9 points et 10 rebonds pour 17 d'évaluation en 21 minutes.

Portés par leurs remplaçants, les Wolves ont de leur côté réussi une bonne fin de rencontre pour faire basculer la partie et finalement s’imposer 111-97. Mais l’important était ailleurs et avant, avec des titulaires de Golden State déjà bien en place et une équipe de Minnesota encore en rodage, mais talentueuse.

Les Warriors déjà chauds

Le début de match des Warriors fut parfait : 13 points inscrits à 100% de réussite en 2 minutes et 15 secondes. Le mouvement du ballon est déjà précis et rapide, les shoots sont pris dans des fauteuils et l’efficacité au rendez-vous. Stephen Curry et Klay Thompson régalent déjà.
En face, Karl-Anthony Towns est le seul à offrir une véritable opposition et à empêcher – déjà – que son équipe ne coule trop vite. Les Wolves patinent un peu offensivement, avec des joueurs qui jouent les uns après les autres, face à une bonne défense de Golden State. Des shoots sont refusés, le rythme est parfois coupé. La bonne rentrée de JaVale McGee souligne l’excellent premier quart-temps des champions en titre (32-20).

Le niveau va lourdement chuter en deuxième quart. Les remplaçants sont moins efficaces et le déchet technique augmente. Heureusement pour les Wolves, les Warriors ne passent pas la seconde et laissent une fenêtre aux hommes de Tom Thibodeau. Pourtant, Andrew Wiggins est court sur ses shoots quand Jeff Teague et Jimmy Butler sont discrets (55-50).

Tout le monde ouvre les bancs !

La seconde mi-temps sera plus équilibrée, même si les titulaires des Warriors semblent clairement au-dessus. Kevin Durant monte en température pour répondre à un Jeff Teague également plus tranchant au fil de la rencontre. Les Wolves n’ont pas réussi, en troisième quart-temps, à passer devant, notamment à cause des loupés de Karl-Anthony Towns. L’intérieur a un talent fou, mais il manque de maîtrise dans ses mouvements près du cercle, et il a surtout beaucoup forcé pour s’approcher du panier. Il devra mieux contrôler ses assauts s’il veut être plus efficace (81-79).

Les deux coaches ouvrent alors leur banc pour le dernier quart-temps. Les remplaçants de Minnesota trouvent de bonnes solutions en coupant vers le cercle, Shabazz Muhammad s’illustrant dans ce domaine. Les Warriors se retrouvent au ralenti avec un Nick Young qui compile un affreux 0/4 aux lancers-francs, au plus mauvais moment. Les Wolves s’imposent donc 111-97 après un dernier quart-temps de présaison, sans stars et sans réel rythme.
En ouvrant son banc jusqu’à l’extrême, Steve Kerr a fait une croix sur le match, la deuxième défaite en deux matchs de ses troupes. Il peut se rassurer avec ses titulaires, très bons. Tom Thibodeau peut lui se réjouir du travail de ses remplaçants – quatre joueurs à plus de 9 points – mais a probablement observé les manques de son cinq majeur.

Les deux équipes ont rendez-vous dimanche pour la revanche, toujours en Chine.

Pré-saison : Gorgui Dieng et les Timberwolves battent les Warriors en Chine

Tout le monde ouvre les bancs !

La seconde mi-temps sera plus équilibrée, même si les titulaires des Warriors semblent clairement au-dessus. Kevin Durant monte en température pour répondre à un Jeff Teague également plus tranchant au fil de la rencontre. Les Wolves n’ont pas réussi, en troisième quart-temps, à passer devant, notamment à cause des loupés de Karl-Anthony Towns. L’intérieur a un talent fou, mais il manque de maîtrise dans ses mouvements près du cercle, et il a surtout beaucoup forcé pour s’approcher du panier. Il devra mieux contrôler ses assauts s’il veut être plus efficace (81-79).

Les deux coaches ouvrent alors leur banc pour le dernier quart-temps. Les remplaçants de Minnesota trouvent de bonnes solutions en coupant vers le cercle, Shabazz Muhammad s’illustrant dans ce domaine. Les Warriors se retrouvent au ralenti avec un Nick Young qui compile un affreux 0/4 aux lancers-francs, au plus mauvais moment. Les Wolves s’imposent donc 111-97 après un dernier quart-temps de présaison, sans stars et sans réel rythme.
En ouvrant son banc jusqu’à l’extrême, Steve Kerr a fait une croix sur le match, la deuxième défaite en deux matchs de ses troupes. Il peut se rassurer avec ses titulaires, très bons. Tom Thibodeau peut lui se réjouir du travail de ses remplaçants – quatre joueurs à plus de 9 points – mais a probablement observé les manques de son cinq majeur.

Les deux équipes ont rendez-vous dimanche pour la revanche, toujours en Chine.

Retour à l'accueil