Pré-saison : Les Rockets s'imposent dans la douleur à Memphis

Les Rockets ont eu du mal mais se sont défaits de Memphis 101-89 mercredi dans le Tennessee. Les joueurs de Mike D’Antoni ont peiné à mettre leur jeu en place face à la solide défense des Grizzlies, en pleine mutation vers un jeu de transition qui a fait son effet durant cette rencontre. Maladroit (38.8% aux tirs, dont 30.4% de loin), Houston a trouvé la solution grâce à l’inattendu duo Trevor Ariza (16 points, 8 rebonds) – Clint Capela (15 points, 9 rebonds). James Harden termine tout de même meilleur marqueur et passeurs des siens (18 points, 9 passes) mais avec un horrible 2/13 au tir. Le camerounais Luc Mbah A Moute a inscrit 10 points.

Brillants depuis le début de la présaison en mode stand de tir ouvert, les Rockets ont connu bien plus de peine à développer leur jeu en première intention contre la rugueuse défense de Memphis. Bien contrôlée, la paire Chris Paul – James Harden n’a pas su trouver la faille individuellement, le meneur transfuge cet été des Clippers ne pesant que par rares intermittences sur le match. Les Grizzlies étaient même aux commandes du match à la mi-temps (47-44), grâce à leur capacité à profiter immédiatement des moindres balles perdues texanes, déjà 9 pour le duo d’arrière de Houston à la pause. Il va falloir s’y habituer, on cavale désormais au Fedex Forum !

14/15 aux lancers pour Harden
Mais aussi volontaires et accrocheurs soient les hommes de David Fizdale, ils ne disposent pas de la profondeur de ressources des Rockets. Enfin à l’endroit dans leur jeu, les visiteurs ont augmenté leur pression défensive au retour des vestiaires et surtout enfin mis la main sur le ballon sans se montrer dispendieux. Moins de balles perdues, moins de points encaissés bêtement, et Houston prenait la mesure de son adversaire du soir. Toujours sans réussite au tir, James Harden est allé provoquer ses points sur la ligne des lancers, 14/15 pour le meilleur passeur de la saison dernière et un écart définitivement crée.

Le génial barbu n’a pas non plus manqué de servir Clint Capela, excellent mercredi. Le Suisse a brillé par son placement tant offensif pour conclure dans le cercle, qu’en protection d’arceau (5 contres). Autre facteur X du match côté Rockets, Trevor Ariza a confirmé qu’il s’éclatait dans le jeu survitaminé des siens, accélérant au moindre rebond pour prendre la défense de vitesse par un shoot rapide ou un panier facile.

Etouffé en deuxième période, Memphis n’a pas à rougir de sa prestation, qui laisse augurer du tournant pris cet été par la franchise. Très intéressants à accélérer le jeu, les Oursons ont paradoxalement souffert sur demi-terrain quand la défense de Houston a haussé le ton. Mike Conley (8 points à 3/10) et Marc Gasol (12 points à 5/13) n’ont pas su prendre les choses en main quand leur équipe avait besoin de points. Bonnes surprises, Andrew Harrison (17 points, 6 rebonds, 5 interceptions) et Mario Chalmers (12 points) continuent de faire bonne impression et pourraient grappiller quelques minutes supplémentaires sur les lignes arrières.

Retour à l'accueil