Pré-saison : Le banc des Mavericks n'a laissé aucune chance aux Hawks, Dennis Smith Jr blessé à la cheville gauche

Voilà qui ne va pas rassurer les fans des Hawks… Atlanta s’est incliné dans la salle de Georgia Tech et devant un public très clairsemé contre l’équipe C des Mavericks (108-94) malgré des titulaires présents au rendez-vous. Les hommes de Mike Budenholzer ont cédé dès le premier quart-temps face à l’adresse extérieure des remplaçants de Dallas (19/48 de loin) et n’ont jamais pu revenir dans la partie. Les Mavs ne repartent pas non plus de Géorgie qu’avec des sourires puisque Dennis Smith Jr. s’est fait une petite entorse de la cheville gauche, a priori sans trop de gravité. La ligne arrière de Rick Carlisle remplit un peu plus l’infirmerie texane.

Malgré les nombreux absents côté visiteurs, ce sont bien les hommes en bleu qui ont rapidement pris le match à leur main. Porté par une réussite derrière l’arc presque insolente, Dallas a creusé dès la fin du premier acte. À ce petit jeu, les rotations comme Gian Clavell (19 points à 5/10 de loin), Maxi Kleber (16 points à 4/8 de loin) ou PJ Dozier (14 points) ont su profiter du jeu up tempo pour se montrer. Avec le quatuor Smith Jr – Noel – Ferrell – Powell limité en temps de jeu, les remplaçants ont tenu la maison Mavs et de belle manière.

Seul bémol, la blessure de Dennis Smith Jr. a quelque peu terni l’enthousiasme des Texans. Touché à la cheville gauche sur une pénétration en fin de deuxième quart-temps, le meneur rookie n’est plus revenu en jeu. « On ne pense pas que ce soit trop sérieux, il est possible qu’il joue vendredi » a toutefois rassuré son entraîneur. Déjà privés de Seth Curry sur le flanc, le backcourt commencerait à sérieusement se déplumer pour le début de saison.

Kent Bazemore surnage

De son côté, Atlanta a encore du pain sur la planche. Trop peu concernés en début de match, les titulaires des Hawks n’ont pas montré les efforts nécessaires pour faire tourner le sort de la rencontre. Défensivement, les rotations ont eu bien du mal à se mettre en place, laissant les francs-tireurs adverses bien trop esseulés. Seule satisfaction, Kent Bazemore a sorti un gros match (20 points, 6 rebonds, 5 passes en 25 minutes) pour suppléer un Dennis Schröder hors du coup des deux côtés du parquet (9 points à 2/10, une seule passe décisive).

C’est la fin de la présaison, mais les Hawks vont devoir s’activer pour remettre les choses en ordre. Etre dominé par la troisième rotation d’une équipe annoncée dans le ventre mou de la Conférence Ouest est une perspective guère réjouissante.

Retour à l'accueil