Marcus Morris veut endosser le rôle de la « brute » dans l’effectif des Celtics

Arrivé à Boston pendant qu’Avery Bradley prenait la direction de Detroit afin de faire de la place à Gordon Hayward, Marcus Morris (27 ans, 2,06m, 106kg, 14 points, 4.6 rebonds et 2 passes en 2016-17 avec les Pistons) avait déclaré en juillet que pour la première fois de sa carrière cette saison, il aurait une vraie chance d’aller en Finales. Pour ça, il veut endosser le rôle de la « brute » dans l’effectif des Celtics.

« En ayant joué contre ces gars au fil des années, je pense savoir de quoi ils sont capables. Je sais ce qu’ils peuvent faire. Ça peut être très facile pour moi de trouver ma place dans cette équipe. Je dois être le gars dur de cette équipe. Le protecteur.  Ce sera mon rôle d’être la brute. Et je l’accepte. Quand je ne suis pas sur le terrain, je suis quelqu’un de calme, posé. Mais sur le terrain, c’est fautes techniques. Je n’en ai pris que 6 l’année dernière. Mais l’année d’avant je devais être dans le top 3 de la ligue. Je dois protéger mes gars, je serai la brute de l’équipe » Marcus Morris au Boston Herald

Acquitté avec son frère Markieff Morris d’un procès pour coups et blessures, l’ancien Sun peut désormais se concentrer uniquement sur le basket (même s’il travaillait en parallèle avec les assistants Jake Eastman et Alex Barlow pendant le procès).

« C’est un grand soulagement. C’était très difficile. J’adore jouer au basket. Arriver dans une nouvelle équipe et ne pas pouvoir y aller, c’était dur mais c’est derrière moi. Je suis prêt à jouer. J’étais assis au tribunal 10 heures par jour, donc c’était difficile de garder les idées claires. Mais une fois que c’était terminé, j’ai pris un vol pour Boston et tout allait bien. Je ne me suis jamais vraiment inquiété. Mes seules inquiétudes étaient de rater le training camp et le début de la pré-saison. Je savais que ça prendrait fin, je suis un bon gars » Marcus Morris

Retour à l'accueil