Jr Smith : « J’ai été blessé, j’étais vidé émotionnellement »

Titulaire au poste 2 depuis son arrivée aux Cavaliers, Jr Smith était loin d’imaginer que mardi face aux Celtics, il sortirait du banc. Mais ces dernières semaines il y a eu du changement à Cleveland, avec l’arrivée de Dwyane Wade. Smith a été informé de la future arrivée de Flash, mais Tyronn Lue l’avait assuré qu’il resterait titulaire. Puis en début de semaine Lue lui a annoncé que finalement Wade, qui avait joué pas mal en tant que playmaker de la second unit, allait prendre sa place dans le 5. Il a raconté ça sur le podcast de Richard Jefferson et Channing Frye, Road Trippin’

« Honnêtement j’ai été blessé. J’étais vraiment vidé émotionnellement. J’ai eu vent que cela allait se faire (le transfert), mais je ne savais pas (qu’il serait titulaire). On m’avait dit qu’il allait être super pour la second unit. Que ce serait un super fit pour l’équipe, et ainsi de suite. J’étais genre ‘Super, récupérons-le. Je suis pour à 100%. Pouvoir le récupérer pour rien ? Il faut y aller.' » Smith

Lue lui a en fait envoyé un texto pour lui dire.

« Nous devons le titulariser. ‘Attend ? Quoi ? On ne doit pas parler de la même chose. Attends.' » Smith

S’il semblait ouvert à l’idée que Wade lui prenne la place juste après l’annonce de son arrivée, quand c’est devenu une réalité, il a eu du mal à l’encaisser.

« Ce à quoi j’ai pensé en premier, et ce n’était même pas être égoïste, car ce n’est pas qui je suis en tant que joueur et en tant que personne. Je suis quelqu’un de droit. Je l’ai toujours été. Je suis comme ça. Donc quand vous me dites quelque chose, j’y crois. Donc quand vous me dites ensuite quelque chose d’autre, littéralement deux jours plus tard, tout à coup c’est genre ‘Ah ok, désormais je dois changer d’état d’esprit et revenir à celui dans lequel j’étais il y a trois ans, dans ce rôle de sixième homme, alors que ces trois années ont été couronnées de succès et que nous sommes allées 3 ans de suite en finales.’ Donc en revenir à ça, cela me fait penser en premier à New York, et là je suis genre ‘Merde. Je dois redevenir le 6ème homme et simplement scorer, scorer, scorer. Etre agressif.’ Puis dans le même temps, quand je regarde le 5, je me dis ‘Ok, mais qui va écarter le jeu ? Ok, nous avons Jae (Crowder), qui peut mettre des 3-pts, Kev qui shoote à 3-pts, mais cela fait seulement deux des cinq joueurs sur le terrain. » Smith

Retour à l'accueil