Dallas débloque son compteur face aux Grizzlies

Première défaite pour les Grizzlies, battus (103-94) par des Mavericks qui enregistrent eux leur première victoire de la saison. Pris à la gorge d’entrée de jeu, Mike Conley Jr. et Marc Gasol n’ont pas réussi à faire revenir Memphis, bien gêné par l’agressivité défensive texane, et par un Dennis Smith Jr. précieux dans les moments importants.

Car après un début de match brouillon, les locaux mettent la main sur le match. Nerlens Noel surgit à chaque fois qu’un Grizzly s’approche trop près du cercle, les aides texanes sont agressives et Marc Gasol n’arrive donc pas à imposer sa technique. C’est toute l’attaque de Memphis qui tousse, alors que les Mavs parviennent de leur côté à trouver des ouvertures. David Fizdale a beau multiplier les temps morts, l’écart grimpe et atteint +19 (37-18) au début du deuxième quart-temps.

Le « Grit & Grind » reste pourtant bien vivant chez les Grizzlies, qui s’accrochent et s’appuient sur Marc Gasol pour revenir. Avec 12 points dans le troisième quart, le pivot espagnol permet à son équipe de revenir à une possession.

Cela ne suffira pas car le collectif texan a des ressources. Surtout, Dennis Smith Jr. a du talent et il le démontre face au pourtant très solide Mike Conley Jr. D’abord sur une possession mal embarquée dont le rookie se sort avec un 3-points miraculeux. Puis sur deux offrandes, une pour Nerlens Noel au alley-oop puis pour Wesley Matthews de loin.
Les Grizzlies viennent d’être repoussés à 12 points, dont ils n’arriveront pas à revenir.

« J’adore son jeu », expliquait Mike Conley au sujet du rookie. « J’ai regardé beaucoup de vidéos de lui. Il joue avec beaucoup de rythme mais il est très patient. Il va être spécial dans cette ligue. Ils ont un bon joueur et ça va être sympa de le défier. »

Retour à l'accueil