Andrew Wiggins climatise la Chesapeake Arena sur un incroyable tir à 3-points au terme d'un match irrespirable

Carmelo Anthony pensait bien être le héros du match avec un 3-points pour repasser devant à moins de 5 secondes de la fin. Mais après un slalom spécial et un tir à dix mètres, Andrew Wiggins a arraché la victoire d’un tir à 3-points avec la planche (115-113) !

Après avoir couru après le score, le Thunder ne pourra que s’en prendre à lui-même, malgré un match beaucoup plus agressif de Russell Westbrook (31 points, 10 passes, 5 rebonds). Andrew Wiggins (27 points, 7 rebonds, 4 passes) et Karl-Anthony Towns (27 points, 12 rebonds) ont été étincelants de bout en bout. Carmelo Anthony (23 points) l’avait mauvaise mais ce sont bien les Wolves qui réalisent le hold-up !

Russell Westbrook a retrouvé son agressivité
Etonnamment passif lors de sa dernière sortie, Russell Westbrook ne met pas longtemps à révéler son regain d’agressivité vers le cercle. Il attaque la transition et avale les espaces avant d’aller inscrire un layup au nez et à la barbe de Jimmy Butler. Mais ce sont les Wolves qui prennent le meilleur départ. Andrew Wiggins et Karl-Anthony Towns commencent leur chantier et la défense d’OKC paie les pots cassés avec l’écart qui grimpe à +13. ‘Iso’ Melo limite la casse en fin de 1e quart (28-23).
Le jus de Jerami Grant, et deux dunks pétaradants, font le plus grand bien à OKC qui compte aussi sur un bon Raymond Felton (10 points à 4-5 en 8 minutes) en sortie de banc. Sur une passe laser de Steven Adams, Westbrook va péter un tomahawk comme au bon vieux temps et le Thunder est à nouveau en tête. Mais ça ne dure pas. Towns se paye à son tour un poster sur Patrick Patterson. Westbrook sert idéalement Adams mais Gibson, le fugace Thunder, conclut la mi-temps sur un trois points qui fait mal (61-54).

Wiggins encore plus clutch que Melo !
Et le 3e quart reprend sur les mêmes bases. Le Thunder ne joue que par à-coups et se laisse endormir par des Wolves qui récitent leur basket. Andrew Wiggins vient conclure la période d’un dunk aérien sur la défense d’OKC, symbole d’une mainmise certaine. Les coups de génie de Westbrook, George et Anthony ne peuvent pas cacher les deux airballs consécutifs d’Andre Roberson, et plus encore, les énormes trous d’air défensifs des locaux. Derrière Towns et Wiggins, les Wolves font la course en tête (88-75).
L’un comme l’autre encore maladroit dans leur nouvelle tenue, Paul George (14 points, 8 rebonds, 6 passes, 4 interceptions) et Jimmy Butler (15 points, 6 rebonds, 6 passes) se sont livrés un beau duel des deux côtés du terrain. Un 7-0 initial ramène OKC dans les cordes et un Westbrook en mode MVP remet quasiment le Thunder à niveau dans les deux dernières minutes. La suite, on la connait ! Melo croit donner la victoire à son club mais Wiggins sort le tir assassin de très loin (comme il l’avait fait à Utah, mais au buzzer de la mi-temps)  ! Rideau (115-113), et un deuxième revers de suite p

Retour à l'accueil