Sans Maïmouna Diarra, Los Angeles se fait peur mais gagne le premier match des finales WNBA

Los Angeles commence les finales WNBA contre Minnesota par une victoire (85-84). Mais les Sparks ont tremblé jusqu'au bout. L'internationale Sénégalaise Maïmouna Diarra n'a pas été utilisée par les Los Angeles Sparks pour ce game 1 des finales, disputé à Minneapolis sur le parquet des Minnesota Lynx. 

Après huit minutes de jeu, quand Los Angeles menait 28 à 5, il était difficile d'imaginer une fin indécise pour le premier match des finales WNBA. Mais Minnesota a réussi à revenir dans la course. Un scénario incroyable qui n'a connu son issue que dans les derniers instants. Les Sparks, championnes en titre, ont fini par remporter ce match qui a failli leur échapper. A deux secondes du buzzer, Chelsea Gray a inscrit les derniers de ses 27 points pour sceller la victoire des coéquipières de Sandrine Gruda. La Française n'est pas entrée en jeu. 

Auteure de 27 points à 10/16 au tir, Maya Moore lutté en vain sans parvenir à donner la victoire aux Lynx, piégés encore dans le money-time de ce game 1 comme l'an passé face aux même Sparks. La MVP de la saison régulière Sylvia Fowles s'est montré également solide des deux côtés du terrain avec un double-double (22 points et 13 rebonds).

Retour à l'accueil