Les fans de Minnesota Lynx ont eu chaud pendant 41 secondes du coup de sifflet final face à des Sparks qui n'abdiquent jamais. Menées de 12 points (60-48) à 1 minute de la fin du troisième quart-temps, les partenaires de Candace Parker ont failli l'emporter en fin de match suite à impressionnant comeback, mais là défense de Minnesota a été cette fois plus vigilante à l'image de la pression exercée par Seimone Augustus, Rebekkah Brunson et Maya Moore sur Chelsea Gray.

Les fans de Minnesota Lynx ont eu chaud pendant 41 secondes du coup de sifflet final face à des Sparks qui n'abdiquent jamais. Menées de 12 points (60-48) à 1 minute de la fin du troisième quart-temps, les partenaires de Candace Parker ont failli l'emporter en fin de match suite à impressionnant comeback, mais là défense de Minnesota a été cette fois plus vigilante à l'image de la pression exercée par Seimone Augustus, Rebekkah Brunson et Maya Moore sur Chelsea Gray.

Comme l'an passé, le Minnesoa Lynx battu au son de la sirène dans le game 1 des Finales WNBA, a réagi au forceps en s'imposant dans la nuit de mardi à mercredi face aux même Sparks sur le score de 70-68. Les partenaires de Maya Moore (13 points et 5 rebonds) qui ont mené de 12 points à 1 minute de la fin du troisième quart-temps (60-48), ont failli une nouvelle fois craquer à 13 secondes du buzzer final si Rebekkah Brunson (12 points) n'avait pas réussi à intercepter la balle entre les mains de Chelsea Gray sur la toute dernière tentative des Sparks. Les deux equipes sont désormais à égalité (1-1) dans ces Finales WNBA dont le game 3 aura lieu jeudi à Los Angeles sur le parquet des Sparks.

Auteure d'un double-double (13 points, 17 rebonds et 4 interceptions), la MVP de la saison régulière Sylvia Fowles a brillament guidé le Minnesota, même si cette victoire est plus collective à l'image des activites des autres joueuses de l'équipe comme Maya Moore (13 points), Rebekkah Brunson (12 points), Lindsay Whalen (14 points) et Seimone Augustus (11 points).

Pour les Sparks qui ont manqué l'occasion de s'imposer au finish comme lors du game 1, Candace Parker a cumulé 17 points et 5 rebonds. La joueuse américaine d'origine nigériane Nneka Ogwumike réalise un double-double (11 points et 13 rebonds), tandis que la héroïne du game 1 Chelsea Gray a inscrit 15 points à 5/10 au tir.

Il faut noter que la sénégalaise Maïmouna Diarra et la française n'ont été utilisées dans ce game 2 par le coaching staff des Los Angeles Sparks. C'est la deuxième fois dans ces Finales WNBA que les deux joueuses soutiennent leurs partenaires depuis le banc.

Retour à l'accueil