Carmelo Anthony : « Moi, sortir du banc ??! »

Lors de l’annonce du transfert de Carmelo Anthony à Oklahoma City, beaucoup se sont inquiétés du fait qu’il n’y aurait au Thunder qu’un ballon pour 3 joueurs en ayant besoin. L’ancien Knick estime que lui et ses nouveaux coéquipiers sont assez intelligents pour faire en sorte que cela fonctionne.

« Ça va prendre du temps. On va devoir s’ajuster. Mais on est des basketteurs avant tout. Peu importe qui est la 1ère option, la 2ème ou la 3ème. Celui qui est ouvert aura le ballon. Si Paul est en rythme pendant un match, ce sera pour lui, si c’est moi pareil, si c’est Russ pareil, etc. Je crois que les gens réfléchissent trop. On est des joueurs de basket au final. Et je nous considère comme des basketteurs intelligents. On fera les ajustements qui doivent être faits.

Je suis un scoreur, c’est ce que je le fais mieux, je ne peux pas arrêter. Et je pense que cette équipe en a besoin, en plus d’autres choses. Je ne suis pas venu ici pour être simplement un rebondeur, vous voyez. Je suis venu pour amener ce que je sais faire et m’adapter aux besoins de l’équipe. Je n’ai pas encore pu discuté avec le coach des systèmes mais je veux simplement pouvoir faire ce que je fais le mieux tout en jouant dans le système voulu avec Russ et PG » Carmelo Anthony

Par contre, il faudra vite oublier l’option « sortir du banc » pour l’ailier 10 fois All-Star.

« Qui, moi ??! Je ne sais pas d’où c’est sorti ça (rires). Hey P écoute ça, je dois sortir du banc ! Non désolé, allez-y, allez-y. […] Déjà je n’appellerais plus ça le poste d’ailier-fort. Le 4, c’est un chiffre. Tu es sur le terrain,  c’est un poste. J’ai déjà montré que je pouvais être très fort à ce poste et comme je l’ai dit je peux m’ajuster. Si on a besoin que je joue 3, ma position naturelle, pas de problème. Si on a besoin que je joue 4, et je pense que je peux être bien meilleur à ce poste avec cette équipe, pas de problème non plus. De toute façon je serai en mouvement. Mais ça ne me pose aucun problème de jouer 4, pas du tout. En fait j’aime ça. Et pour cette équipe je pense que ce serait mieux pour tout le monde » Carmelo Anthony

L’accueil reçu à son arrivée à l‘aéroport dimanche l’a beaucoup touché.

« C’était incroyable. Incroyable. Surtout en venant d’une situation en forme de montagnes russes à New York. Ça a parfois été lourd pour ma famille et pour moi. Ma famille est toujours là-bas et je leur tire mon chapeau pour avoir su gérer tout ça. Mais je ne peux même pas vous dire ce que cela représente pour moi de ressentir cette passion, cette énergie et ce sentiment d’être apprécié et désiré » Carmelo Anthony

Quant à sa décision de quitter New York après 6 années sous le maillot des Knicks, elle est motivée par un objectif très simple pour le joueur de 33 ans.

« Je ne tourne pas le dos à New York ou aux fans. C’est une décision business. Parce qu’il était temps que je pense à moi en matière de victoire. Je ne rajeunis pas. Je n’ai aucune rancune envers quiconque dans cette franchise. Je n’ai rien de mal à dire sur eux. Je représenterai toujours New York »

Retour à l'accueil