Afrobasket masculin 2017 : Le Roi d'Afrique veut retrouver sa couronne

LUANDA (FIBA AfroBasket 2017) - À l'approche du FIBA AfroBasket 2017, nous passons en revue les 16 équipes qui seront présentes du 8 au 16 septembre au Sénégal et en Tunisie.

Équipe : Angola

NIKE FIBA World Ranking : 23ème

Dernière participation au FIBA AfroBasket : 2015 (5 victoires, 2 défaites ; 2ème place)

Meilleur résultat obtenu au FIBA AfroBasket : champion du FIBA AfroBasket à 11 reprises (1989, 1992, 1993,1995, 1999, 2001, 2003, 2005, 2007, 2009 et 2013)

Comment l'équipe s'est qualifiée pour le FIBA AfroBasket 2017 : en gagnant les éliminatoires du Groupe G de la Zone 6 de FIBA Afrique contre la Zambie et l'Afrique du Sud

Histoire/Qualification : même si l’Angola a remporté 11 des 14 dernières éditions du FIBA AfroBasket, il a dû s’incliner contre le Sénégal en 1997, contre la Tunisie en 2011 et contre le Nigeria en 2015.

Joueurs clés : les rendements d'Eduardo Mingas, Carlos Morais et Reggie Moore seront cruciaux pour les Angolais.

Stars montantes : Bruno Fernando et Silvio De Sousa sont pressentis comme les prochains joueurs majeurs de l’Angola. Les deux ont fait leurs débuts en équipe nationale senior lors du Tournoi de Qualification Olympique FIBA 2016 de Belgrade. Âgé de 21 ans, l’arrière-shooteur gaucher Jerson Goncalves semble avoir trouvé sa place dans l’équipe. Il participera à son tout premier FIBA AfroBasket.

L’Angola disputera la phase de groupes à Dakar. L'équipe : vainqueur de 11 éditions du tournoi continental depuis 1989, l’Angola est l’équipe nationale africaine qui a gagné le plus souvent la compétition. Mais au cours de ces dernières années, les Angolais ont été à de nombreuses reprises mis à l’épreuve par les autres pays. Il ne devrait pas en être autrement cette année.

Le Sénégal mène 3-0 dans les confrontations directes, le Nigeria a gagné le duel en finale il y a deux ans pour conquérir le trophée continental, et la Tunisie jouera à domicile : tous trois vendront chèrement leurs peaux. Ainsi, il n'est pas surprenant de voir que l'Angola avait déjà perdu huit rangs au NIKE FIBA World Rankings il y a deux ans, devenant l'équipe n°3 du continent derrière le Nigeria - champion en titre - et la Tunisie. Si l'Angola devait affronter la Tunisie du coach Mario Palma, il lui faudrait alors démontrer sa nouvelle identité.

En effet, c'est sous les ordres de Palma que l'Angola a remporté quatre titres. Et ce dernier connaît mieux que quiconque le basketball angolais. Les Angolais ont enregistré quelques changements majeurs en cours de route vers le FIBA AfroBasket 2017.

Manuel Silva, qui était l'un des deux assistants-coaches avec Emanuel Trovoada lors du FIBA AfroBasket 2015, a repris la tête de la sélection, tandis que les arrières Braulio Morais (blessé), Edson Ndoniema et Valdelicio Joaquim ne seront pas présents au tournoi.

Prévision : pour une équipe aussi expérimentée que l'Angola, une place en quarts de finale est un minimum. Dès ce stade de la compétition, tout sera possible.

Source : Fiba.com

Retour à l'accueil