Auteur de 31 points et 8 rebonds pour 28 d'évaluation, le capitaine du Nigéria Ike Diogu a été élue MVP de cette première journée de la phase de groupe.

Auteur de 31 points et 8 rebonds pour 28 d'évaluation, le capitaine du Nigéria Ike Diogu a été élue MVP de cette première journée de la phase de groupe.

DAKAR (FIBA AfroBasket 2017) - Ike Diogu a réalisé une formidable performance pour propulser le Nigeria, champion en titre, vers un succès étriqué 78-77 contre la Côte d'Ivoire à Radès, dans le cadre du Groupe A.

Au cours de ses 33 minutes passées sur le terrain, Diogu a fait un peu de tout pour son équipe. En plus de finir meilleur marqueur du match avec 31 points, il a capté 8 rebonds. Il n'a pas manqué grand-chose à cette combative Côte d'Ivoire, encore en tête 74-69 à trois minutes de la fin du match.  

Dans la première rencontre du Groupe A, le Mali et la République démocratique du Congo ont eu besoin d'une prolongation pour se départager au terme d'un match palpitant.

Les 22 points de Mahamadou Kante se sont avérés cruciaux dans le succès du Mali (87-82).
 
Emmenée par Ziyed Chennoufi, la Tunisie a tiré profit d'un solide troisième quart-temps pour prendre la mesure du Cameroun lors du second match du Groupe C.

Chennoufi a inscrit 16 points, la Tunisie s'imposant 68-51 contre le Cameroun. 

Il n'en reste pas moins que la victoire de la Tunisie a été loin d'une sinécure, elle qui était menée 31-28 à la mi-temps. 

L'arrière-shooteur Nizar Knioua est sorti du banc pour changer le cours du match, inscrivant trois paniers à trois points cruciaux pour permettre à l'ancien champion d'Afrique de repartir avec un succès très attendu.

Dans le Groupe C, Kami Kabange a été décisif dans la victoire du Rwanda contre la Guinée (75-55).

Alors que la Guinée - dont c'est le retour à la compétition après trois décennies d'absence - semblait prête à créer la surprise, les Africains de l'Est ont fait le boulot en seconde période pour enregistrer leur premier succès dans le tournoi.

Pendant ce temps à Dakar, l'Égypte a débuté sa campagne dans le Groupe D en écrasant le Mozambique (75-47).

Le triple participant au FIBA AfroBasket Haytham Khalifa a montré aux Égyptiens la voie à suivre avec 14 points, tandis qu'Helton Ubisse a été le meilleur Mozambicain avec 9 points.

Même si le Mozambique a fait preuve de résistance en première partie de rencontre, atteignant la mi-temps sur le score de 33-22 pour son adversaire, il n'a pu résister aux assauts de l'Égypte dans les deux derniers quart-temps (42-25).

Une salle Marius Ndiaye pleine à craquer a assisté au large succès du Sénégal face à l'Afrique du Sud (83-44), l'équipe sénégalaise réaffirmant ainsi haut et fort ses intentions dans le Groupe D. 
 
Mouhammad Faye, dont c'est la première apparition avec la sélection du Sénégal depuis 2015, est à créditer d'un bon match et a marqué 15 points. Pour l'Afrique du Sud, seul Reece Prinsloo a inscrit plus de 10 points (11). 

Dans le Groupe B, John Wilkins a transformé chacun des ses quatre tirs de champ pour finir meilleur marqueur de la rencontre avec 15 points lors du succès du Maroc contre la République centrafricaine (76-66).

L'Angola a dû s'employer pour éviter d'être la première victime surprise du tournoi

Plus tard dans la soirée, il a fallu à l'Angola une prolongation pour venir à bout de l'Ouganda (94-89).

L'Angola - 11 fois titrés - a été mené 44-29, mais son adresse à trois points - avec 14 tirs convertis - a finalement eu raison de l'Ouganda.

Source : FIBA

Retour à l'accueil