Afrobasket masculin 2017 : le Maroc vise les quarts de finale

RABAT (FIBA AfroBasket 2017) - À l'approche du FIBA AfroBasket 2017, nous passons en revue les 16 équipes qui seront présentes du 8 au 16 septembre au Sénégal et en Tunisie.

Équipe : Maroc

NIKE FIBA World Ranking : 60ème

Dernière participation au FIBA AfroBasket : 2015 (1 victoire, 4 défaites ; 13ème place)

Meilleur résultat obtenu au FIBA AfroBasket : vainqueur en 1965 ; finaliste en 1964 et 1968 ; 3ème place en 1980 (hôte du tournoi)

Comment l'équipe s'est qualifiée pour le FIBA AfroBasket 2017 : finaliste des éliminatoires de la Zone 1 de FIBA Afrique remportés par la Tunisie

Histoire/Qualification : alors que le Maroc a accueilli la compétition à quatre reprises (1964, 1968, 1980 et 2001), il lui a fallu se rendre en Tunisie en 1965 pour gagner son unique titre continental. Et cela fait bientôt quarante ans que le Maroc n'est plus remonté sur le podium.

C'était lors de l'édition de 1980 qu'il a organisée, dans laquelle il a pris le troisième rang en battant l'Algérie 97-83 à Rabat, sa capitale. Alors que ce sont l'Algérie et la Tunisie qui ont dominé le sport dans la région ces deux dernières décennies, le Maroc est devenu un des habitués du FIBA AfroBasket avec neuf apparitions depuis 1987.

Le Maroc doit sa participation au FIBA AfroBasket 2017 à sa place de finaliste régional contre la Tunisie. L'équipe est rentrée au pays avec un bilan de 2-2, grâce à ses deux succès face à l'Algérie, hôte du tournoi qualificatif.

Ce qui fait du Maroc une équipe unique est à n'en pas douter sa grande combativité et sa persévérance. En dépit de son modeste 13ème rang il y a deux ans, le Maroc est passé tout près de surprendre les hôtes Tunisiens en huitième de finale, dans ce que beaucoup considèrent encore comme 'le match du tournoi'. Il reste désormais à savoir si le Maroc sera en mesure de faire aussi bien que ses clubs locaux au niveau continental.

L'Association Sportive Salé et l'AS FAR ont toutes deux fait passablement de bruit lors des deux dernières éditions de la FIBA Africa Champions Cup (2015 et 2016), en prenant chacune le troisième rang. Il est intéressant de noter que les deux clubs étaient composés de joueurs internationaux marocains. L'équipe nationale brillera-t-elle autant que ses clubs ? Affaire à suivre.

Joueurs clés : Abdelhakim Zouita, Sofiane Kourdou, Mustapha Khalfi et Abderrahim Najah sont devenus ces dernières années des figures emblématiques de l'équipe du Maroc. Ils ont joué tellement de matches ensemble, que ce soit en équipe nationale ou en clubs, que ce quatuor est souvent décrit par les observateurs comme le noyau dur de cette sélection marocaine.

Star montante : Reda Harras n'a que 23 ans, mais il est sur le point de disputer déjà son 4ème FIBA AfroBasket consécutif.

L'équipe : le Maroc n'est que 60ème au NIKE FIBA World Ranking (10ème d'Afrique), mais il a récemment obtenu le respect de ses rivaux continentaux d'Angola et de République centrafricaine, deux de ses adversaires dans le Groupe B aux côtés de l'Ouganda.

Prévision : le Groupe B est probablement l'un des plus durs du FIBA AfroBasket 2017. Si le Maroc entend se qualifier pour les quarts de finale à Tunis, il lui faudra faire preuve de régularité, une qualité qui lui a souvent fait défaut ces dernières années.

Source : Fiba.com

Retour à l'accueil