Afrobasket masculin 2017 : Angola, le Roi du groupe B

DAKAR (FIBA AfroBasket 2017) - Les Angolais ont réaffirmé leur intention de remporter un 12ème titre continental, mais il leur faudra d'abord passer les tests que leurs adversaires du Groupe B - Ouganda, Maroc et République centrafricaine (CAF) - leur proposeront à Dakar.

Du 8 au 10 septembre, ces quatre équipes seront à la lutte pour obtenir une place pour la phase finale à Tunis.

ANGOLA

Classement en 2015 : finaliste 
La question : alignant l'une des équipes les plus expérimentées du FIBA AfroBasket 2017, l'Angola parviendra-t-il à reconquérir ce titre continental qui lui a échappé il y a deux ans ?
Absences :  Valdelicio Joaquim et Milton Barros
Confrontations directes depuis 2005 : 4-0 contre la CAF ; 5-0 contre le Maroc ; l'Angola n'a jamais affronté l'Ouganda 
Joueurs clés : Carlos Morais, Reggie Moore et Eduardo Mingas
En résumé : À première vue, et en se basant sur ses résultats antérieurs, l'Angola semble capable de se qualifier pour les demi-finales. Il reste cependant à savoir comment l'équipe s'adaptera au style de jeu prôné par son coach Manuel Silva. 

Afrobasket masculin 2017 : Angola, le Roi du groupe B

OUGANDA 

Classement en 2015 : 15ème 
La question : les Ougandais ont fait tellement de progrès ces quatre dernières années qu'ils arrivent à Dakar sans complexes, avec comme objectif une place en quarts de finale à Tunis. 
Absences : Brandon Sebirumbi, meilleur rebondeur de l'Ouganda avec une moyenne de 7.8 prises par match lors du FIBA AfroBasket 2015
Confrontations directes depuis 2005 : 0-1 contre la CAF 
Joueur clé : Stanley Ocitti
En résumé : la récente nomination de l'assistant-coach des Texas Legends George Galanapoulos confirme l'ambition de l'Ouganda dans ce tournoi, à savoir se qualifier pour la phase finale à Tunis.
Si l'on se base sur leur préparation, en particulier sur la défaite d'un peitit point contre l'Égypte la semaine passée au Caire, on peut dire que les 'Silverbacks' ont les moyens de leur ambition.
 

Afrobasket masculin 2017 : Angola, le Roi du groupe B

MAROC

Classement en 2015 : 13ème 
La question : le fait que la moitié de l'équipe a déjà évolué ensemble lors des trois dernières compétitions continentales sera-t-elle la clé du succès ?
Absences : l'ailier Reda Ali Harras a choisi de quitter la présélection.
Confrontations directes depuis 2005 : 0-5 contre l'Angola, 2-2 contre la CAF 
Joueurs clés : Abdelhakim Zouita, Mustapha Khalfi, Abderrahim Najah et Soufiane Kourodu
En résumé : le Maroc débarque à Dakar sur trois défaites en préparation en Turquie. Mais cette équipe a tendance à élever le niveau de son jeu dans les grandes occasions. Une place en quarts de finale ne serait donc pas une surprise.
 

Afrobasket masculin 2017 : Angola, le Roi du groupe B

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE (CAF)

Classement en 2015 : 14ème 
La question : La République centrafricaine (CAF) a gagné son premier titre continental en 1974. En 1987 en Tunisie, elle est remontée sur la plus haute marche du podium. Depuis, la CAF n'a plus jamais atteint le stade des demi-finales. Elle a pris le 14ème rang du FIBA AfroBasket 2015. Cette année, elle veut toutefois faire du bruit. À première vue, la mission - une place en phase finale - semble ardue. Max Kouguère et ses coéquipiers prouveront-ils le contraire ?
Absences : Romain Sato, Mazime Zianveni et James Mays
Confrontations directes depuis 2005 : 0-4 contre l'Angola, 2-2 contre le Maroc et 1-0 contre l'Ouganda 
Joueurs clés: Max Kouguere, Mike Mokongo, Jimmy Djimrabaye and Johan Grebongo
En résumé : l'ancien champion d'Afrique a peut-être plongé au NIKE FIBA World Rankings ces dernières années, mais à chaque fois qu'il affronte l'Angola, le spectacle est au rendez-vous. La CAF a-t-elle les moyens d'atteindre les quarts de finale ?

 

Source : FIBA

Retour à l'accueil