Myck Kabongo (RDC),  Ikenna Iroegbu (Nigéria), Ike Diogu (Nigéria), Makram Ben Romdhane (Tunisie) et Hervé Kabasele (RDC) nommés  dans notre cinq majeur

Myck Kabongo (RDC), Ikenna Iroegbu (Nigéria), Ike Diogu (Nigéria), Makram Ben Romdhane (Tunisie) et Hervé Kabasele (RDC) nommés dans notre cinq majeur

A deux jours des quarts de finale de l'Afrobasket masculin 2017 qui se dérouleront le 14 septembre à la salle de Radès, à une dizaine de kilomètres de Tunis (Tunisie), notre rédaction vient de dévoiler son meilleur cinq, c'est à dire le cinq majeur de la phase de poule. Nous avons également nommé la deuxième meilleure équipe de cette phase de groupe, organisée conjointement par le Sénégal et la Tunisie du 8 au 10 septembre. Nous nous sommes appuyés sur les performances individuelles de chaque joueur et aussi sur leur impact au sein de leurs équipes respectives durant cette phase de groupe pour nommer ce cinq majeur, en respectant le poste de prédilection de chaque joueur sur le parquet. 

Voici notre meilleur cinq (cinq majeur, ou titulaires):

Ikenna Iroegbu

Ikenna Iroegbu

1. Ikenna Iroegbu (22 ans, 1.86 m). Le meneur du NigĂ©ria affiche une moyenne par match de 17 points, 5.7 rebonds et 6.3 passes dĂ©cisives pour 17 d'Ă©valuation. C'est l'une des grandes rĂ©vĂ©lations du tournoi. Pour sa première participation au championnat d'Afrique, Iroegbu impressionnante par sa polyvalence et ses qualitĂ©s athlĂ©tiques. Excellent passeur et rebondeur, le joueur est Ă©galement un vĂ©ritable scoreur. Il est sans doute la deuxième arme fatale du NigĂ©ria dans ce tournoi. 

Myck Kabongo

Myck Kabongo

2.  Myck Lukusa Kabongo (25 ans, 1.96 m). L'arrière-meneur de la RDC, tourne avec une moyenne par match de 16.3 points, 6.7 rebonds, 5.7 passes et 2.7 d'interceptions pour 19.3 d'Ă©valuation. Kabongo est l'incarnation de toute la beautĂ© du jeu proposĂ©s par les LĂ©opards depuis le dĂ©but du tournoi. Excellent technicien et dĂ©fenseur, il est dotĂ© Ă©galement d'un QI basket très Ă©levĂ© Ă  l'image de ses nombreuses passes spectaculaires dans le dos de la dĂ©fense. Il est sans doute l'un des chouchous de ce championnat d'Afrique. Kabongo honore sa première participation Ă  l'Afrobasket, sachant que la RDC revient sur les devants de la scène continentale après une dĂ©cennie d'absence. 

Ike Diogu

Ike Diogu

3.  Ike Diogu (34 ans, 2.04 m). Le NigĂ©rian ultra expĂ©rimentĂ© qui a l'habitude de jouer aux poste 3-4, est le leader offensif et spirituel des champions d'Afrique en titre. Il tourne avec une moyenne de 22.3 points et 6.3 rebonds pour 20.3 d'Ă©valuation. Seul rescapĂ© de l'Ă©quipe nigĂ©riane championne d'Afrique en 2015, Diogu c'est l'homme Ă  tout faire dans les rangs des D'Tigers. Il porte son Ă©quipe Ă  bout de bras, grâce Ă  un duo de choc qu'il forme avec le jeune meneur Ikenna Iroegbu. 

Makram Ben Romdhane

Makram Ben Romdhane

4. Makram Ben Romdhane (28 ans, 2.04 m). Le Tunisien, leader incontestĂ© des Lions de Carthage, est un joueur polyvalent, capable d'Ă©voluer Ă  la fois aux postes 3-4 au cours d'un match, tourne avec une moyenne en double-double, 13.7 points, 10.7 rebonds et 2.3 passes dĂ©cisives pour 15.7 d'Ă©valuation. DĂ©jĂ  sacrĂ© champion d'Afrique avec la Tunisie en 2011, Ben Romdhane est un joueur très expĂ©rimentĂ©, sans doute avec le nigĂ©rian Ike Diogu, les vĂ©tĂ©rans du tournoi. Il est le seul joueur Ă  avoir affichĂ© une moyenne en double-double jusqu'en quart de finale, donc il est principal danger pour les dĂ©fenses. 

Hervé Kabasele

Hervé Kabasele

5. HervĂ© Kabasele (20 ans, 2.07 m). Le pivot de la RDC est sans doute l'un des joueurs les plus redoutables et sans doute le plus spectaculaire du tournoi. Avec Myck Kabongo Kabongo et le meneur Maxi Munanga, ils forment un trio ultra technique et dominateur qui fait trembler toutes les dĂ©fenses et fait saliver tous les fans du basket africain. Sa moyenne par match illustre parfaitement son importance au sein de l'effectif des LĂ©opards. Un joueur très efficace au sol et dans le de jeu aĂ©rien. Redoutable dĂ©fenseur et contreur, dotĂ© d'un incroyable QI basket. Il affiche une moyenne par match de 16 points, 6.3 points, 1 passe, 1 interception et 2.7 contres pour 20.3 d'Ă©valuation. FormĂ© en RĂ©publique DĂ©mocratique du Congo, Kabasele n'aura pas de difficultĂ© Ă  trouver une nouvelle destination Ă  l'Ă©tranger dans un grand club après cet Afrobasket, comme la plupart des joueurs congolais. 

Nous tenons Ă  rappeler Ă  nos lecteurs que ce cinq majeur ne relève que des analyses faites par notre rĂ©daction. D'autres joueurs qui ont Ă©galement brillĂ© durant cette phase de poule, auraient pu faire parti de ce meilleur cinq, mais hĂ©las, il n y a pas de place pour tout le monde. Nous pensons notamment aux joueurs suivants que nous avons classĂ©s dans l'Ă©quipe remplaçante, c'est Ă  dire la 2e meilleure Ă©quipe.

Voici notre deuxième équipe:

Maxi Munanga

Maxi Munanga

1. Maxi Munanga (23 ans, 1.85 m). Le meneur de la RDC rĂ©alise jusque-lĂ  une compĂ©tition solide, se positionnant comme 3e arme offensive du coach Papy Kiembe. Sa moyenne par match parle d'elle-mĂŞme: 14 points, 3.7 rebonds et 3.3 passes dĂ©cisives pour 14.3 d'Ă©valuation. 

Carlos Morais

Carlos Morais

2. Carlos Morais (31 ans, 1.91 m). L'arrière angolais est sans le doute le meilleur joueur des Palancas Negras dans cette compĂ©tition. Son leadership est incontestable. Excellent shooteur Ă  3-pts, Morais n'est pas encore au top de sa forme comme Ă  l'image de tous les joueurs de l'Angola. Mais sa moyenne montre encore Ă  quel point il reste la pièce maĂ®tresse de cette Ă©quipe. Il tourne avec une moyenne par match de 15.7 points, 4.7 rebonds et 1.7 passes dĂ©cisives pour 12.3 d'Ă©valuation. 

Benoît Mbala

Benoît Mbala

3. BenoĂ®t Mbala (22 ans, 2.00 m), tourne en moyenne de 18.3pts et 9rbds pour 19 d'Ă©valuation). Capable de jouer aux postes 3-4, Mbala est le leader du Cameroun. Joueur très vif, athlĂ©tique et excellent scoreur, Mbala n'a rien Ă  envier aux autres. Il a dĂ©montrĂ© en trois matchs ses capacitĂ©s Ă  porter les Lions Indomptables en absence de la star Luc Mbah A Moute. 

Mouhammad Faye

Mouhammad Faye

4. Mouhammad Faye (31 ans, 2.06 m). L'ailier fort du SĂ©nĂ©gal, une des Ă©quipes encore invaincues du tournoi, est pour le moment le joueur le plus en vue des Lions de la Teranga. Il affiche une moyenne par match de 10 points, 3 rebonds et 3 passes dĂ©cisives pour 10.7 d'Ă©valuation. 

Abderrahim Najah

Abderrahim Najah

5. Abderrahim Najah (32 ans, 1.98 m). Le pivot du Maroc, Ă©galement une des Ă©quipes encore invaincues, rĂ©alise un très bon tournoi, en tournant en moyenne de 12.7 points, 5.7 rebonds et 1.7 contres pour 14.7 d'Ă©valuation. Il est tout simplement le leader des Lions de l'Atlas. 

Par Cyrille Ngario, responsable de la rĂ©daction 

Retour Ă  l'accueil