Adam Silver ne veut pas voir de genou à terre pendant l’hymne

Encouragés à s’exprimer sur les inégalités sociales sur les réseaux sociaux, les joueurs NBA ne le seront en revanche pas à poser un genou à terre pendant l’hymne national cette saison.

« J’espère que tous nos joueurs continueront à utiliser ça comment un moment d’unité. Beaucoup de joueurs ont déjà dit qu’il prévoyaient de rester debout pendant l’hymne. Je pense qu’ils comprennent à quel point il s’agit là d’un problème clivant dans notre société actuellement » Adam Silver à ESPN

Pour le commissioner, cette tradition d’avant-match a toujours été un moment de « respect et de réflexion ». Silver a aussi rappelé que de nombreuses équipes avaient protesté en se tenant les mains et en croisant les bras en signe la saison dernière. Ce choix ne sera lui pas sanctionné.

« En matière de désaccord politique, j’espère que nous et nos joueurs pourront jouer un rôle constructif et rassembler les gens. Comme coach Popovich l’a dit l’autre jour, les gens doivent s’impliquer et avoir ces discussions, même si ce ne sont pas des discussions agréables, elles doivent avoir lieu » Adam Silver

Le règlement stipule en effet que joueurs, coachs et assistants doivent se tenir debout avec une posture digne pendant l’hymne.

« Cette règle existe depuis que je travaille avec la ligue, et je m’attends à ce que nos joueurs continuent de l’appliquer pendant l’hymne. On parle là de problèmes très complexes et nuancés. L’un des principes fondamentaux de notre pays c’est aussi la liberté d’expression. J’espère que nos joueurs, avec la plateforme qu’ils ont, s’engageront à travers les médias, les réseaux et les communautés » Adam Silver

Retour à l'accueil