Steve Kerr sur Bob Myers: « On s’appelle tous les matins »

Victimes de douleurs insupportables au dos, Steve Kerr n’a coaché que quelques matchs de playoffs la saison dernière, les derniers lors des finales. Forcément ce repos estival était le bien venu pour prendre soin de son dos et les nouvelles sont bonnes puisque cela va mieux

« Oui, oui, ça va sans aucun doute mieux. J’ai fait des progrès, mais j’ai la sensation qu’il y en a encore à faire. » Kerr

Du coup le plan c’est d’être sur le banc durant toute la saison « Je m’attends à coacher tout l’année. C’est ce à quoi je m’attends. Et pour les nombreuses années qui viennent. » Kerr Si le job n’est pas de tout repos, il n’approche pas ça en se disant que ça va être dur et qu’il va y avoir de la pression

« Non, je ne vois pas ça ainsi. J’aime ce que je fais. Je ne vois pas ça comme un combat et quelque chose où il y a de la pression. Je suis impatient de retourner à la salle. » Kerr

Il s’est reposé du côté de San Diego, où il a une maison, mais il est en contact quotidien avec le GM Bob Myers.

« Je discute au téléphone avec Bob Myers, avec nos coachs et différentes personnes. Je note mes idées, des choses qui me passent par la tête, du coup je prendre le temps de les écrire quelque part. Mais je ne suis pas Jon Gruden, je ne me réveille pas à 5 heures du matin et je ne vais pas en salle vidéo. » Kerr

Mais de quoi parlent-ils tous les jours ?

« Nous parlons de nos joueurs, des rôles. Nous avons beaucoup parlé de Nick Young et Casspi avant qu’on les signe. Nous avons beaucoup parlé du poste de pivot. Bob et moi parlons tous les jours, c’est en quelque sorte la première chose que nous faisons le matin, on s’appelle, et en règle générale on parle pendant 30 minutes. Nous sommes vraiment proches. Il revient d’excellentes vacances en Italie. » Kerr

Via SF Chronicle

Retour à l'accueil