NBA Africa Game 2017 : Team Africa s'incline face à la Team World, Victor Oladipo élu MVP

Pour sa deuxième édition, le NBA Africa Game prenait place au Ticketpro Dome à Johannesburg. Malheureusement, on n’y a pas encore vu Joel Embiid pour la Team Africa qui dû s’avouer vaincue face au Team World (108-97).

C’est Kyle Lowry (13 points, 7 rebonds, 5 passes, 4 interceptions), qui a fait la différence dans le crunch mais ce fut un bel effort collectif pour la sélection mondiale avec sept joueurs en double figure, menée par l’ailier des Celtics, Jaylen Brown (15 points, 3 rebonds, 3 passes). Vaincu, Victor Oladipo (28 points, 9 rebonds, 5 passes) a tout de même été élu MVP du match, un beau lot de consolation.

Du spectacle d’entrée de jeu

Le match débute sur un geste bon enfant quand toute l’équipe africaine se jette sur DeMarcus Cousins pour une mêlée sympathique. Ça commence en tout cas plutôt bien avec un superbe alley oop renversé pour Victor Oladipo. Kristaps Porzingis prouve quant à lui qu’il est déjà chaud brûlant pour le prochain Euro. La Team World s’envole avec Andre Drummond qui décolle sur un alley oop avec passe contre la planche. Durant un temps mort, un concours de tirs du milieu du terrain est improvisé pour une action caritative.

Au retour, Kemba Walker rentre pour World et une fois n’est pas coutume chez Team Africa, c’est Luc Mbah a Moute puis Thabo Sefolosha qui s’illustrent. Dans le jeu, ça se passe moins bien pour l’équipe africaine en premier quart (33-19).

Kyle Lowry plie l’affaire

Derrière un Victor Oladipo adroit, on assiste à un retour en force de l’Afrique et à la pause, l’écart est minime (50-47) en faveur de la sélection mondiale. Et ce sans le moindre tir de loin : 0/20 à trois points !

Au retour des vestiaires, Dirk Nowitzki remédie rapidement à cela, sur un tir primé ouvert. La sélection mondiale reprend ses aises, avec un gros alley oop lancé par Courtney Lee pour Rondae Hollis-Jefferson. Et puis, le bijou, cette passe de CJ McCollum pour le dunk main gauche de Porzingis. Pour ne rien gâcher, on a droit à une fin à suspense. Thabo Sefolosha joue avec les nerfs du public sud-africain en ratant un layup tout cuit… mais il se rattrape rapidement sur un dunk en jouant la carotte. Team Africa s’accroche mais n’arrive pas à reprendre la tête, malgré un petit Hack-A-Drummond.

Kyle Lowry fait très mal avec un panier plus la faute et il en remet une couche en dépassant Serge Ibaka avant d’inscrire le layup. Team World s’impose (108-97) assez logiquement au final. Outre Victor Oladipo à 28 points, Emmanuel Mudiay (22 points, 9 passes, 8 rebonds) a également noirci la feuille de stats pour Team Africa. Auteur d’un moulin à vent pour ponctuer cette partie amicale, Jaylen Brown (15 points) a également fait forte impression.

[highlights à venir]

Retour à l'accueil