Le transfert d'Isaiah Thomas et Kyrie Irving, bientôt annulé ? Les tests physiques laissent planer de doute

Coup de tonnerre dans l’affaire liant Isaiah Thomas et Kyrie Irving. Apparemment, les tests effectués sur le lutin ont créé quelques doutes, qui pourraient tout simplement remettre en cause la faisabilité du transfert… Et si les Celtics nous avaient caché un bon gros secret dans le dos de tout le monde ?

Avant de pointer du doigt leur management et les rendre coupables de quoi que ce soit, remettons le contexte en place. Ce mardi, le transfert était acté entre Cleveland et Boston, à une vitesse assez impressionnante. Un coup de quelques heures, qui avait plongé la NBA dans une vague indescriptible et nous imposait de devoir analyser la suite pour les deux franchises.

Sauf que dans le cadre protocolaire qui doit être respecté lors de n’importe quel transfert, tous les joueurs doivent passer un test physique. C’est notamment ce qui empêche de voir une équipe enfumer une autre, en lui filant du matos blessé. Du coup, Isaiah Thomas s’est déplacé à Cleveland et a effectué des tests… qui n’ont pas été des plus concluants. Premier sur l’info comme souvent, Adrian Wojnarowski de chez ESPN a transmis quelques inquiétants morceaux…

Après avoir vu Isaiah Thomas passer les tests physiques aujourd’hui, les Cavs évaluent encore sa hanche ainsi que leurs options concernant la confirmation du transfert. Thomas est allé à Cleveland, a réalisé les examens et a ensuite quitté la ville, a indiqué une source. Tous les joueurs doivent valider ces tests physiques, le cas échéant un transfert peut être annulé.

Comme une source proche du processus concernant la validation du dossier médical d’Isaiah a indiqué vendredi soir à ESPN, “c’est une situation très sensible.”

Fait un peu chaud là, vous trouvez pas ? La loi est la même pour tous en NBA, lorsqu’il s’agit de réaliser un transfert. Une équipe ne peut cacher le moindre pépin physique, sous peine d’offrir à l’autre franchise la possibilité d’annuler le deal en question. On avait déjà vu Donatas Motiejunas, transféré de Houston à Detroit, finalement renvoyé à Houston car les Pistons avaient grillé de gros soucis au dos. Il y a encore plus longtemps, Tyson Chandler n’avait pas pu rejoindre le Thunder à cause d’une galère aux orteils. Ce sont donc des cas peu anciens, et qui peuvent tout à fait concerner les Cavs en duo avec les Celtics aujourd’hui.

Si Cleveland estime que les tests n’ont pas été validés et que la hanche d’Isaiah est dans un état bien plus critique que celui décrit par le staff de Boston, on pourrait tout à fait avoir droit à une annulation – initialement impensable – d’un deal qui a déjà pris des proportions immenses.

On vous laisse d’ailleurs imaginer la gueule des deux joueurs majeurs, de retour dans leur camp en septembre… Coucou LeBron, coucou Danny.

Patience, patience, patience pour le moment. Dans ce genre d’affaire, les deux camps doivent tout analyser et une telle décision ne se prend pas en quelques minutes. Mais côté Cavs, on n’a pas été rassurés par la hanche d’Isaiah Thomas, et les règles sont claires : en cas de doute majeur, un transfert peut être remercié avec un doigt d’honneur.

Source : ESPN

Retour à l'accueil