Gabriella Guegbelet, joueuse cadre de l'équipe nationale centrafricaine.

Gabriella Guegbelet, joueuse cadre de l'équipe nationale centrafricaine.

A moins d'une semaine de l'Afrobasket féminin 2017 prévue à Bamako du 18 au 27 août prochain, notre rédaction a eu l'occasion de s'entretenir avec deux joueuses de l'équipe nationale féminine centrafricaine, en préparation depuis deux semaines au palais des sports de Bangui. Abety Kossi et l'expérimenté Gabriella Guegbelet, considérées comme les deux des meilleures joueuses de l'équipe, semblent extrêmement motivées et prêtes à en découdre avec les meilleures équipes du continent dont le Mali, l'Angola et le Cameroun qui figurent dans le même groupe A. Il faut noter également, que malgré leur manque d'expérience au niveau continental, les centrafricaines affichent une étonnante détermination et veulent déjouer tous les pronostics en leur défaveur. Privées de trois soeurs Kotta Alexandra, Claudia Merry et Maureen suite à une crise interne, les centrafricaines devront hausser leur niveau à Bamako pour être en mesure de rivaliser avec les nombreux poids lourds du continent. 

Abety Kossi : " On est dans un état d'esprit de gagnant, car nous sommes toutes motivées à l'idée de réaliser un bon résultat à Bamako. C'est vrai que nous sommes dans un groupe difficile avec le Mali et l'Angola, mais les autres équipes comme le Cameroun, la Tunisie et la Côte d'Ivoire sont prenables. On a qu'un seul objectif en tête, terminer la compétition parmi les cinq premiers et on est confiants pour ça. Nous aurons besoin du soutien de tous les centrafricains car nous allons à Bamako pour gagner. "

Gabriella Guegbelet, ancienne joueuse du Central Connecticut State (NCAA, USA) passée par le lycée Laurinburg Institute en Caroline du Nord : " On se prépare pour gagner et nous sommes prêtes pour cette compétition malgré quelques difficultés que nous avons rencontrées. Toutes les filles sont dans ce même état d'esprit, car ça fait plus de 40 ans (43 ans) que l'équipe nationale féminine n'a pas connue de telles frissons, donc nous irons à Bamako pour réaliser un meilleur résultat. Notre objectif est de finir parmi les trois meilleures équipes de la compétition. Nous travaillons dur depuis plusieurs semaines pour ça, et l'objectif n'est pas d'aller là bas pour faire de la figuration. On s'améliore tous les jours, et toutes les joueuses sont motivées pour affronter n'importe quelle équipe. On sait que les autres équipes se préparent également de leurs côtés avec la même intensité et on respecte tous les adversaires. Nous savons également que chaque équipe est forte, mais nous voulons gagner peu importe l'adversaire. Aujourd'hui, d'autres joueuses nous ont rejoint, on va maintenant commencer à faire des séances vidéos en équipe pour étudier nos adversaires, même si on a déjà regardé quelques vidéos des autres équipes sur le net. Nous partirons pour Bamako le 16 août prochain et nous demandons à tous les centrafricains résidents à Bamako de venir massivement nous soutenir. Nous voulons une médaille. "

Dimanche 13 août à 17h00 au palais des sports de Bangui, les Centrafricaines vont affronter de nouveau l'équipe masculine espoir en match amical. Cette rencontre permettra au staff technique d'arrêter la liste des 12 joueuses qui défendront le pays lors de ce championnat d'Afrique. 

Retour à l'accueil