Carmelo Anthony : « Je suis très optimiste, le GM sait ce que je recherche »

Silencieux depuis de nombreuses semaines, Carmelo Anthony vient coup sur coup de s’exprimer sur sa situation. Bref avant-hier concernant ses discussions avec les Knicks, il s’est un peu plus attardé sur le sujet en restant toutefois vague, mais en lisant entre les lignes, ses intentions ne font aucun doute.

« Il y a eu des conversations. Il y a eu de nombreuses conversations. Je pense que nous savons tous les deux quelle est ma position et quelle est la position de la franchise des Knicks. Ils savent quel est mon sentiment. Je sais quel est leur sentiment. Nous sommes en contact. A ce stade je veux savoir ce qui se passe. Je veux juste profiter de mon intersaison malgré tout ce qui se passe autour de moi. » Melo

On lui a demandé s’il était optimiste sur le dénouement :

« Je suis toujours optimiste. Je suis très optimiste. J’ai eu d’excellentes conversations avec le nouveau GM Scott Perry. Il comprend mon état d’esprit, où j’en suis, où en est ma carrière et ce que je recherche. Les choses ont été mises sur la table. C’était un excellent dialogue, d’excellentes conversations. Il y a un respect mutuel. » Melo

Ce qu’il veut c’est être échangé aux Rockets, qui seraient désormais la seule destination où il voudrait être envoyé puisque son seul objectif est un titre.

« Pour moi, la seule chose qui m’intéresse à ce stade c’est gagner un titre, prendre de nouveau du plaisir à jouer au basket et garder ma motivation et ma passion. Prendre du plaisir et apprécier le basket. Au final, si vous n’appréciez pas le jeu, tout est 10 fois pire. Je n’ai jamais perdu la motivation et la passion. J’ai un peu perdu ma joie de jouer au basket en raison de tout ce qui m’entoure, mais je commence à retrouver le bonheur et la joie de jouer. » Melo

Les Knicks aimeraient eux qu’il étende sa liste d’équipes car il est pour le moment très compliqué de trouver un accord avec les Rockets, qui manquent d’atouts à l’exception de Ryan Anderson, dont personne ne semble vouloir.

Via NY Post

Retour à l'accueil