Afrobasket masculin 2017 : Que se passe t-il chez les D'Tigers du Nigéria ?

À 23 jours très exactement de l'Afrobasket masculin 2017 co-organisé pour la première fois de l'histoire par la Tunisie et le Sénégal, tous les regards sont braqués vers la Fédération Nigériane de Basketball qui n'a toujours pas publiée de liste préliminaire des D'Tigers, champions en titre.

Il faut savoir que la Fédération Nigériane de Basketball a surpris tout le monde vendredi dernier en nommant un nouvel entraîneur-chef à la place de l'américain Will Voigt à la tête des D'Tigers. Voigt avait dirigé l'équipe à son premier titre continental remporté il y a deux ans à Tunis face à l'Angola et aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro l'été 2016. 

Ce choix a été très critiqué par la presse Nigériane, même si le nouvel entraîneur-chef, le nigérian Alex Nwora n'est pas un novice dans le milieu du basket africain, car il avait déjà dirigé l'équipe nationale du Cap Vert à l'Afrobasket 2009, 2011 et 2013, battant notamment le Nigéria.

Depuis cette nomination, c'est le silence total du côté de la Fédération Nigériane qui n'a communiqué aucune liste préliminaire et aucun calendrier de préparation jusque là. Pourtant le président de la NBBF, l'ingénieur Musa Kida avait promis depuis plusieurs jours que la liste préliminaire sera dévoilée au plus tard le week-end dernier, mais cette promesse n'a pas été respectée. 

Rien de surprenant, car le Nigéria, pourtant grande nation de basket avec un fort potentiel reconnu mondialement, est un récidiviste chevronné de la désorganisation et de l'improvisation, ce qui a coûté au pays plusieurs opportunités de remporter le titre continental par le passé avant l'arrivée de l'ancien entraîneur-chef américain William Voigt à la tête de l'équipe l'été 2015. 

Aujourd'hui, alors que l'on a annoncé les D'Tigers comme favoris à leur propre succession, le pays est visiblement rattrapé par son passé peu glorieux, marqué souvent par des prestations irrégulières au championnat d'Afrique malgré un réservoir incroyable de talents. Le temps presse, et les nigérians n'ont toujours pas entamé leur préparation en vue de la compétition, ce qui inquiète déjà de nombreux observateurs.

Si le Nigéria veut conserver son titre, il n'a pas le choix que de faire vite, car tous les autres sérieux prétendants comme l'Angola, la Tunisie et le Sénégal sont déjà très en avance dans leur préparation.

Logés dans le groupe A basé à Tunis aux côtés du Mali, de la République Démocratique du Congo et de la Côte d'Ivoire, les nigérians restent les favoris sur le papier, mais le retard accusé dans la préparation pourrait leur coûter très cher dans la compétition. 

Le coach nigérian Alex Nwora a coaché le Cap Vert de 2009 à 2013.

Le coach nigérian Alex Nwora a coaché le Cap Vert de 2009 à 2013.

Interrogé sur sa nomination par FIBA.basketball, Alex Nwora s'est dit très excité d'avoir reçu la confiance du Nigeria.

"Je ne suis pas un novice dans le basketball africain, puisque j'ai travaillé avec le Cap-Vert. Le réservoir de joueurs talentueux est énorme au Nigeria et je vais faire de mon mieux, avec l'aide de mes assistants, pour le prouver. En tant que champions en titre, la tâche est d'autant plus difficile, parce que chaque équipe se présentera prête à nous détrôner.”

Retour à l'accueil