Afrobasket masculin 2017 : les Centrafricains affrontent le Rwanda cet après-midi en amical

Après avoir perdu consécutivement contre le Sénégal (103-50) et face au Mali (65-60) en amical, la Sélection nationale Centrafricaine affronte ce soir à Sousse le Rwanda dans le cadre de sa préparation en vue de l'Afrobasket masculin, prévue du 8 au 16 septembre à Dakar et Tunis. Logés dans le groupe B basé à Dakar, les Fauves Centrafricains croiseront le Maroc, l'Ouganda et l'Angola pour une place en quart de finale. Les deux premières équipes du groupe seront qualifiées pour les quarts de finale, qui auront lieu à Tunis. 

Les Fauves privés de Destin Damachoua, qui vient de déclarer forfait pour des raisons strictement personnelles, peuvent compter sur la présence du meneur Michael Mokongo cet après-midi (15h00) contre le Rwanda, également en préparation à Sousse depuis plusieurs jours. 

Joint au téléphone ce jeudi matin par notre rédaction, le directeur technique national Maurice Beyina a regretté le forfait inattendu de Destin Damachoua, qui pourtant avait répondu favorablement à l'appel de la direction technique nationale au moment des convocations. Ce forfait oblige ainsi l'entraîneur chef Gabin Marida à faire avec Michael Mokongo, seul meneur expérimenté de l'équipe.

" Je ne suis pas inquiet de ces défaites en amical. Il faut savoir que ces matchs amicaux nous permettent de mettre en place une certaine alchimie au sein de l'équipe à travers des consignes à respecter. Le but n'est pas de gagner tous les matchs de préparation pour ensuite perdre tous les matchs officiels à Dakar. Nous préférons perdre ici ces matchs amicaux et en tirer de leçons pour ensuite rebondir lors de la compétition. Nous avons essayé de mettre en place plusieurs systèmes, à la fois contre le Sénégal et le Mali, et nos joueurs ont joué en respectant ces consignes. Nous avons manqué de l'expérience face au Mali en poste de meneur  en raison de l'absence de Michael Mokongo, qui va intégrer l'équipe contre le Rwanda ce soir. On verra la suite ce soir, mais on pouvait gagner face au Mali si Michael Mokongo avait joué. Ce sera un bon test contre le Rwanda qui est une belle équipe et on essaiera de gagner ce soir pour rassurer le public centrafricain ", nous a confié l'entraîneur chef Gabin Marida. 

Si la très large défaite en amical contre le Sénégal peut s'expliquer notamment par le retard accusé par les Fauves dans leur préparation et la puissance de feu des Lions nettement supérieure sur le papier, l'équipe centrafricaine devrait s'imposer contre le Mali si Michael Mokongo avait joué. Le grand défi du coaching staff serait de trouver l'équilibre dans la rotation sur les postes 1-2, et c'est là que l'absence de Damachoua représente une véritable casse tête pour l'équipe nationale Centrafricaine, déjà privée de Yannick Zachee, forfait pour des raisons totalement justifiées. 

Romain Sato toujours attendu

Dans ce marasme, l'arrivée tant attendue de Romain Sato pourrait redonner de l'espoir à l'équipe nationale Centrafricaine qui vise les quarts de finale de la compétition. Interrogé sur le dossier Sato, le coach Gabin Marida s'est montré serein 'et n'a perdu aucun espoir de voir la star centrafricaine poser ses valises dans les prochains jours. Il faut le rappeler, Sato s'est déjà engagé auprès de la direction technique nationale pour venir renforcer les rangs de l'équipe en vue de ce tournoi continental. Et selon notre source, le coaching staff a de bonnes raisons d'y croire, même si tout le monde refuse de tomber dans l'euphorie connaissant la sensibilité du dossier. 

Afrobasket masculin 2017 : les Centrafricains affrontent le Rwanda cet après-midi en amical
Retour à l'accueil