Afrobasket féminin : les Centrafricaines quittent la compétition avec le sentiment d'avoir tout donner

Le miracle attendu n'a finalement pas eu lieu ce samedi au palais des sports Salamatou Maïga de Bamako, où les Centrafricaines pourtant bien en jambes, se sont inclinées pour la 7e fois consécutive contre la Tunisie (73-63). Elles terminent ainsi l'Afrobasket 2017 à dernière place du classement général. Tandis que la Tunisie qui a souffert pendant toute la rencontre, termine à l'avant dernière place (11e).

Menées dès le premier quart temps (18-11), les Centrafricaines, emmenées par Abety Kossi (23 points et 11 rebonds pour 16 d'évaluation), vont réussir à revenir au contact des Tunisiennes dans les dix dernières minutes de la rencontre avant de craquer dans le money-time. Abety Kossi en course pour le titre de meilleure marqueuse, signe un troisième double-double en sept matchs de cette compétition. Gabriella Guegbelet signe 5 points et 14 rebonds, tandis que Chimène Yagba Kokito a marqué 8 points. Isabelle Djel et Estelle Gaomballet ajoutent chacune 9 points.

Pour la Tunisie, Chaima Ben Mahmoud s'est offerte un double-double (12 points et 12 rebonds pour 19 d'évaluation).

La Centrafrique doit attendre demain pour savoir si sa meilleure joueuse sera récompensé à titre individuel pour ses performances durant cet Afrobasket féminin. On notera qu'au delà de l'écart qui existe entre l'équipe nationale centrafricaine et les autres équipes, le manque de préparation et l'absence des soeurs Kotta (Alexandra, Claudia et Maureen) auront coûter très cher aux Centrafricaines dans ce tournoi. Il faut saluer au passage l'état d'esprit de toute l'équipe qui s'est battue de bout en bout avec les moyens de bord contre des équipes mieux préparées pour cette compétition majeure.

La mention spéciale va d'abord à Abety Kossi Imbangueret II, qui nous a ébloui de toute sa classe et qui aura prouver aux yeux du monde que la République Centrafricaine reste et demeure un véritable réservoir de talents. Sans oublier la capitaine Gabriella Guegbelet, qui aura été exemplaire sur le parquet et en dehors pour remotiver ses partenaires quand les défaites se succèdent. Le réveil de Chimène Yagba Kokito à un moment où l'équipe commençait sérieusement à douter de ses capacités, n'est pas non plus passé inaperçu. Nous saluons au passage tous les membres du coaching staff qui ont fait tout ce qu'ils pouvaient dans des conditions difficiles pour mener cette équipe jusqu'au bout avec une motivation sans faille. Nous ne pouvons pas leur en demander plus.

Merci Merci et Merci!!!

Afrobasket féminin : les Centrafricaines quittent la compétition avec le sentiment d'avoir tout donner
Afrobasket féminin : les Centrafricaines quittent la compétition avec le sentiment d'avoir tout donner
Afrobasket féminin : les Centrafricaines quittent la compétition avec le sentiment d'avoir tout donner
Afrobasket féminin : les Centrafricaines quittent la compétition avec le sentiment d'avoir tout donner
Afrobasket féminin : les Centrafricaines quittent la compétition avec le sentiment d'avoir tout donner
Afrobasket féminin : les Centrafricaines quittent la compétition avec le sentiment d'avoir tout donner
Afrobasket féminin : les Centrafricaines quittent la compétition avec le sentiment d'avoir tout donner
Afrobasket féminin : les Centrafricaines quittent la compétition avec le sentiment d'avoir tout donner
Afrobasket féminin : les Centrafricaines quittent la compétition avec le sentiment d'avoir tout donner
Afrobasket féminin : les Centrafricaines quittent la compétition avec le sentiment d'avoir tout donner
Afrobasket féminin : les Centrafricaines quittent la compétition avec le sentiment d'avoir tout donner
Retour à l'accueil