Afrobasket féminin 2017 : les Camerounaises peuvent-elles détrôner le Sénégal?

YAOUNDE (FIBA Women’s AfroBasket 2017) - À l'approche du FIBA Women's AfroBasket 2017, nous passons en revue les 12 équipes qui seront présentes du 18 au 27 août à Bamako, au Mali.

Équipe : Cameroun Nike FIBA World

Ranking : 38ème

Dernière participation au FIBA Women's AfroBasket : 2015 (7 victoires, 1 défaite ; 2ème place)

Meilleur résultat obtenu au FIBA Women's AfroBasket : finaliste en 2015 au Cameroun ; 3ème en 1984

Comment l'équipe s'est qualifiée pour le FIBA Women's AfroBasket 2017 : le Cameroun s'est qualifié pour la compétition de cette année en vertu de sa place de finaliste du FIBA Women's AfroBasket 2015 qu'il organisait

Histoire/Qualification : le Cameroun a participé à 10 reprises au FIBA Women's AfroBasket et son second rang d'il y a deux ans est son meilleur résultat. Le moins bon est une 8ème place en 2003, lorsque le tournoi s'est déroulé au Mozambique et que le Nigeria l'a gagné.

Le Cameroun a essayé de se qualifier pour les JO de Rio 2016 via le Tournoi de Qualification Olympique FIBA de Nantes, en France, mais il y a perdu ses deux matches du Groupe B. À Nantes, l'arrière-shooteuse Ramses Lonlack avait été la Camerounaise la plus prolifique en attaque avec une moyenne de 18 points par match. Joueuse clé : Lonlack s'est révélée être une pièce maîtresse du collectif camerounais et ses performances en équipe nationale ces dernières années ont été phénoménales. La joueuse reconnaît toutefois qu'il manque encore un petit quelque chose pour que son pays trouve sa place parmi les meilleurs du monde.

Finaliste du FIBA Women's AfroBasket 2015 qu'il accueillait, le Cameroun est en train de devenir une des nations dominantes du continent. Il doit son ascension vers les sommets à un groupe de joueuses emmené par Lonlack, une arrière électrifiante et audacieuse. "Dans ce tournoi, tout est possible. Le FIBA Women's AfroBasket a pris de l'importance et la compétition est de plus en plus dure.

Le Cameroun sera prêt à se battre et décrocher un des deux billets qualificatifs pour la Coupe du Monde féminine FIBA 2018," ajoute Lonlack. Meilleure marqueuse de son équipe l'été passé au Tournoi de Qualification Olympique FIBA et de son pays depuis le tournoi continental d'il y a deux ans, Lonlack incarne tous les espoirs du basketball féminin camerounais. Courtisée par les clubs européens, l'ancienne joueuse de la Memphis University a d'abord rejoint le club d'Instituto de Fertilidad Air Europa en seconde division espagnole lors de la saison 2015-16, avant de jouer pour l'équipe portugaise de Quinta dos Lombos la saison dernière.

L'équipe : la sélection du Cameroun semble déterminée à atteindre les sommets et prouver que son second rang il y a deux ans n'était pas le fruit du hasard. Lonlack avertit : "Retourner en Espagne [pour disputer la Coupe du Monde féminine FIBA 2018] est mon but ultime. Jouer en Espagne, devant un public aussi fervent, est toujours excitant," explique-t-elle.

Prévision : le Cameroun devra dans un premier temps se sortir du Groupe A qu'il partage avec le Mali, l'Angola, la Tunisie et la Côte d'Ivoire s'il entend aller décrocher un des deux billets qualificatifs pour la Coupe du Monde féminine FIBA 2018 en Espagne. Une place en demi-finale semble un objectif raisonnable. Après ça, tout peut arriver.

Retour à l'accueil