Afrobasket féminin 2017 : la Centrafrique poursuit sa préparation sur fond de crise interne

Afrobasket féminin 2017 : À une semaine de l'Afrobasket 2017 prévue à Bamako du 18 au 27 août, les Centrafricaines, toujours privées de leurs trois joueuses majeures, les trois soeurs Kotta Alexandra, Claudia et Maureen, poursuivent leur préparation au palais des sports de Bangui, avec un match amical au programme dimanche 13 août à 17h00 contre une équipe masculine espoir. 

Il faut noter que les soeurs Kotta ont refusées de réintégrer l'équipe nationale depuis le retour de Kinshasa après le tournoi qualificatif de la zone 4, suite à un bagarre qui aurait eu lieu en marge d'une réunion dans les locaux de la Fédération Centrafricaine de Basketball entre la joueuse Princesse Mbaye et Alexandra Kotta. Suite à cette affaire, les dirigeants de la FCBB, auraient essayé en vain de ramener le calme au sein de l'équipe pour permettre aux trois soeurs de rejoindre leurs partenaires. 

Une situation qui n'est pas inédite dans le monde du sport mais qui échapperait tout de même pour le moment aux membres du bureau fédéral, car l'affaire s'est retrouvée depuis plusieurs semaines entre les mains de la justice, et il serait difficile à l'heure actuelle de convaincre les trois joueuses de rejoindre l'équipe après cet incident. Car selon notre source proche des deux parties, le camp Kotta réclamerait à la Fédération des sanctions et mesures citées ci-dessous avant de réintégrer l'équipe pour cette grande messe du basket africain:

1- ☆ Exiger de Willy Ngbongo des excuses publiques à Jean-Pierre Kotta. En cas de refus, sa participation à l'Afrobasket serait compromise

2- ☆ Sanctionner Princesse Mbaye pour agression et l'exclure du groupe pour éviter l'avenir qu'un tel quiproquo. En termes de statistique c'est 0 point en 2 matchs internationaux

3-☆ Changer le capitanat pour la transmettre à une personne digne d'assumer et défendre l'intérêt des filles. Cette personne sera aussi un relais technique sur le terrain

4-☆ Écarter Achta en tant que cheffe de délégation de la prochaine mission de Bamako en mettant un membre élu du bureau fédéral même si elle s'est beaucoup investie, l'intérêt national avant toute forme de remerciement.  

5-☆ Convoquer Jean-Pierre Kotta et ses filles de manière formelle a la Fédération en présence de Maurice Beyina Directeur technique et Sonny Pokomandji Prédisent des anciens internationaux pour présenter les mesures prises, écrites et signées du président de la FCBB.

Il faut dire que cette situation qui non seulement empoisonne la préparation de l'équipe, arrive aussi à un moment très important où la sélection nationale féminine, absente du championnat d'Afrique depuis 43 ans, s'apprête à faire son grand retour sur les devants de la scène continentale. Espérant que cette situation prendra fin très rapidement pour laisser la place qu'au basket, qui reste le sport roi dans le pays.

La bonne nouvelle, c'est que l'équipe nationale sera renforcée dans les prochains prochains par quatre joueuses expatriées dont l'expérimenté Gabriella Guegbelet, en provenance des États-Unis. Guegbelet s'entraîne avec l'équipe depuis déjà deux semaines, selon la Direction Technique nationale. 

L'Afrobasket féminin 2017 aura lieu à Bamako du 18 au 27 août prochain. La Centrafrique est logé dans le groupe A aux côtés du Mali (pays hôte), de l'Angola, de la Tunisie et de la Côte d'Ivoire. 

Afrobasket féminin 2017 : la Centrafrique poursuit sa préparation sur fond de crise interne

La liste préliminaire 

1. Debrah Eyene-Mengue

2. Regina Kossi Imbaguere

3. Gabriela Guegbelet

4. Tonine Kolembe

5. Claudia Kokito-Yagba

6. Anicette Koumba

7. Alexandra Carmen Kotta

8. Claudia Kotta

9. Maureen Kotta

10. Princesse Mbaye

11. Gladys Ndangue

12. Chancela Ngaisset

13. Cynthia Nzapa

14. Hortencia Yamalet

15. Isabelle Djel

16. Rida Guetel

17. Murielle Assando Kotta

18. Lisa Madozein

19. Patricia Ngbonga

Afrobasket féminin 2017 : la Centrafrique poursuit sa préparation sur fond de crise interne
Retour à l'accueil