Romain Sato, ancien Musketeer et Spur va entamer une 18e saison consécutive en carrière avec le Valencia Basket.

Romain Sato, ancien Musketeer et Spur va entamer une 18e saison consécutive en carrière avec le Valencia Basket.

Comme l'on avait annoncé depuis plusieurs jours, l'ailier centrafricain a accepté une offre de Valencia Basket malgré l'intérêt de nombreux clubs européens, et va re-signer un contrat d'un an avec l'équipe espagnole, championne d'Espagne 2017! Il signera ce contrat dans les prochains jours, selon une source proche du club.

Arrivé à Valence, en Espagne été 2013 en provenance du Fenerbahçe Istanbul, Romain Sato compte déjà deux titres majeurs avec le club taronja, à savoir l'Eurocup 2014 et la Liga Endesa 2017. Il entamera donc sa cinquième saison consécutive sous les couleurs de Valencia Basket en Euroleague. Il faut noter également que depuis son arrivée à Valence, Sato a déjà été élu dans le cinq majeur du championnat espagnol 2014. Il a été élu la même année, meilleur joueur du club par les fans.

À 36 ans, Sato a tout gagné en Europe dont le titre de l'Euroleague en 2011 avec le Panathinaikos Athènes et plusieurs Championnats européens (Italie, Grèce, Turquie et Espagne).

La seule question qui reste toujours en suspens, est celle de sa participation à l'Afrobasket 2017 avec son pays la République Centrafricaine. Selon notre source proche de la Fédération Centrafricaine de Basketball, la Direction Technique National souhaite le convoquer pour le tournoi prévu à Dakar et Tunis du 8 au 16 septembre.

Le fait que Maurice Beyina (DTN par intérim) est très proche de la star centrafricaine, cela pourrait bien peser dans la balance. Malgré un palmarès en clubs qui ne souffre d'aucune contestation au haut niveau, Sato n'a toujours rien gagné sur le plan collectif avec les Fauves. On peut comprendre par le fait qu'il a manqué plusieurs rendez-vous du championnat d'Afrique au cours de sa carrière et également en raison d'un manque de sérieux des dirigeants de la FCBB. Sur le plan individuel, il compte tout de même trois trophées de meilleur marqueur et ailier du championnat d'Afrique.

La République Centrafricaine qui évoluera dans le groupe B à Dakar aux côtés de l'Angola, du Maroc et de l'Ouganda, aura bel et bien besoin de sa star, considérée comme étant l'un des meilleurs basketteurs africains de l'histoire aux côtés de Jean Jacques Conceicao, Mutombo Dikembe, Boniface Ndong, Salah Mejri, Stéphane Lasme sans oublier l'emblèmetique pivot américain d'origine nigériane Hakeem Olajuwon ect...

Romain Sato et Maurice Beyina au Final Four de l'Euroleague 2011 à Barcelone

Romain Sato et Maurice Beyina au Final Four de l'Euroleague 2011 à Barcelone

Retour à l'accueil