Maurice Beyina, DTN de l'équipe nationale centrafricaine avec Romain Sato lors du Final Four de l'Euroleague en mai 2011 à Barcelone.

Maurice Beyina, DTN de l'équipe nationale centrafricaine avec Romain Sato lors du Final Four de l'Euroleague en mai 2011 à Barcelone.

À un mois et demi de l'Afrobasket masculin 2017 prévu au Sénégal et en Tunisie du 8 au 16 septembre, notre notre rédaction s'est rapproché de Maurice Beyina, Directeur Technique de l'équipe nationale Centrafricaine à qui nous avons posé de nombreuses questions en lien avec la préparation des deux équipes (masculine et féminine).

Interview

News Basket Beafrika : Bonjour Maurice Beyina, nous sommes à un mois et demi de l'Afrobasket masculin, êtes-vous dans quel état d'esprit ?

Maurice Beyina : " Bonjour NEWS BASKET BEAFRIKA , nous avons les yeux rivés vers la compétition et Dakar. Nous commençons à trépigner sur place, et nous sommes impatients de commencer les entrainements avec tous les Présélectionnés. "

Certains pays comme l'Angola, le Maroc qui sont des équipes du groupe B, sont déjà en préparation. Qu'en est-il des Fauves ? Avez-vous un calendrier de préparation à nous communiquer ? Où aura lieu la préparation ? Des matchs amicaux sont-ils déjà prévus avant le voyage à Dakar? 

MB : " Nous sommes conscients du retard que nous avons pris par rapport à nos adversaires directs (l’Ouganda a également repris les chemins de la salle). Pour les Fauves, nous rassemblons cette semaine, les joueurs locaux qui ont été retenus et quelques-uns de nos joueurs sur le continent qui souhaitent montrer leur progression. Concernant le Calendrier, je peux vous le communiquer dans les grandes lignes : 6 semaines de préparation dont 3 à 4 à Bangui (Avec 3 déplacements en province), et 2 semaines de stage à l’étranger avant le départ pour Dakar. Nous avons prévu plusieurs matches amicaux : soit en tournoi avec des équipes africaines, soit sous forme de rencontres contres des équipes professionnelles en présaison."

À ce jour, l'on ne connait pas encore les noms des membres du staff technique des Bamaras, ni la liste des pré-sélectionnés. À quand l'on saura tout ça ? L'entraîneur-chef sera t-il un Centrafricain ou un européen ?

MB : " News Basket Beafrika cherche la petite bête, je reconnais bien là votre style investigateur. Le Staff technique est actuellement composé de Gabin MARIDA (Coach), un Coach Expatrié ou non, et une équipe support. La liste des Présélectionnés est simple : les 10 de Bamako complétés avec les 12 meilleurs joueurs locaux, avec le retour d’anciens Fauves. Encore un peu de patience et vous serez très bientôt "

​​​​​Romain Sato va re-signer un contrat d'un an avec Valencia Basket dans les prochains jours. Sera t-il au rendez-vous de l'Afrobasket 2017 ? L'avez-vous déjà contacté et qu'elle est sa réponse ?

MB : " Ah, le dossier Romain SATO qui revient au-dessus de la pile. Au moins tous les Centrafricains sont unanimes, PAS DE BASKET CENTRAFRICAIN SANS SON PLUS PRESTIGIEUX AMBASSADEUR. Tout d’abord, au nom de la Fédération et du Ministère des Sports, nous le félicitons pour la signature de ce contrat, et pour le titre. On va commencer à faire des maillots et des messages photos, Facebook, et autres réseaux pour son retour. « Romain, on t’aime. TIME TO COME HOME ! ». Romain a été contacté comme tous les joueurs Centrafricains qui sont sur la liste de la Direction Technique. Nous prions et espérons comme vous que cette campagne soit la bonne. C’est la journée de l’ESPOIR et de la PATIENCE ! "

La Centrafrique a toujours brillé par une désorganisation devenue chronique au fil du temps, allez-vous enfin remédier à ce grave problème qui mine très souvent les chances des Fauves ?

MB : " Vous savez de l’extérieur cela ressemble à désorganisation, mais je vous assure que les membres du Bureau et le Staff Technique savent de quoi ils parlent. Ils s’appuient sur leurs expériences précédentes ou de leurs métiers actuels. Nous avons fait un rétro-planning assez élaboré jusqu’à la compétition. Aujourd’hui, notre problème n’est pas la désorganisation. C’est de disposer rapidement des fonds alloués pour faire venir les joueurs, et faire face à nos obligations. "

Quelle lecture faites vous du groupe B dans lequel évoluera la République Centrafricaine ?

MB : " Le groupe B n’est peut-être pas le groupe de la mort, mais c’est le groupe le plus équilibré. Et ce n’est pas une bonne nouvelle car à part l’Angola, les 3 équipes se valent. D’ailleurs chacun des 3 coaches se demande comme faire pour accompagner l’Angola à Tunis. Nos rencontres vont être très disputées. Que le meilleur gagne ! "

Quel est l'objectif des Fauves ?

MB : " Essayer de nous qualifier pour le second round et aller à Tunis. Après notre excellent séjour en 1987, nous avons eu quelques soucis en 2015. Nous avons laissé des choses inachevées. On peut déjà chercher à revoir Tunis. Il parait que c’est une belle ville de Basket ! "

Les Centrafricaines ont obtenu la wild card et participeront à l'Afrobasket 2017. L'équipe est-elle déjà prête pour ce tournoi continental prévu à Bamako au Mali en août prochain ?

" L'avenir s'annonce brillant pour le basket féminin "

MB : " L’équipe féminine a repris le chemin de l’entrainement depuis la semaine passée. Pas facile de relancer la machine. Mais il était nécessaire qu’elles prennent quelques jours de repos après leur exploit contre la RDC. L’ossature de l’équipe de Kinshasa était composée à 90% de joueurs locaux. Grace à cette qualification, beaucoup de Centrafricains de bonne volonté, nous ont permis de mettre la main sur la piste d’une dizaine de joueuses à l’étranger. Nous en profitons pour les remercier pour leur aide inestimable, et nous invitons d’autres compatriotes à se joindre à notre campagne de recensement. L’équipe va s’entrainer à Bangui, avant de partir peaufiner les réglages à Dakar et à Bamako. "

Comptez-vous renforcer l'équipe en vue de la compétition ou feriez vous avec l'équipe qui a participé au tournoi de la zone 4 à Kinshasa ?

MB : " L’équipe sera renforcée de manière intelligente, avec la volonté de privilégier une certaine cohésion et un état d’esprit. Notre motivation doit être supérieure que nos adversaires du Groupe de la Mort. Sinon ce sera le massacre à la tronçonneuse, d’après les matches que nous avons visionné. Le défi est de taille, après 43 ans. Il faudra être indulgent envers MAMIE BAMARA, le temps qu’elle retrouve ces marques. Mais une chose est sure, l’avenir s’annonce brillant pour le basket féminin. "

Je vous laisse le mot de la fin. Vous avez le choix....

MB : " Juste un petit message de RÉVEIL POUR LES CENTRAFRICAINS ET CENTRAFRICAINS en RCA ou de la Diaspora. Aujourd’hui, malgré nos difficultés et nos tensions à l’intérieur du pays, nous avons NOS DEUX ÉQUIPES QUALIFIÉES pour la grande fête du Basket. Nous devons être fiers de faire partie des 12 meilleures équipes sur la cinquantaine de candidats, dans les 2 catégories. Nous pouvons jouer les blasés, mais tous les acteurs locaux qui mettent les mains dans le cambouis chaque jour, peuvent vous garantir que c’est déjà un exploit. Les Bamaras sortent de leurs tanières, alors ne restez pas dans l’obscurité du refuge.

SORTEZ AVEC NOUS, ET SOYEZ DES BAMARAS QUI LÈVENT LA TÊTE ET QUI MARCHENT LES YEUX FIXES SUR L’AVENIR QUI EST PROMETTEUR. TOUTE AIDE EST UTILE, ENTREZ DANS LA DANSE. "

Maurice Beyina, merci d'avoir accepté de répondre à nos nombreuses questions et à bientôt ! Bonnes chances aux équipes nationales Centrafricaines.

Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Afrobasket 2017 - Maurice Beyina : " Romain Sato a été contacté et l'équipe féminine sera renforcée "
Retour à l'accueil