Masai Ujiri : « Notre boulot est de battre LeBron James »

Sept finales de suite. C’est le bilan en cours de LeBron James, finaliste à quatre reprises avec le Heat, puis trois fois avec les Cavaliers depuis 2011. Lorsqu’on évolue à l’Est, on ne pense pas aux Warriors mais bien à LeBron James, le plafond de verre à briser avant d’envisager un titre.

« Notre boulot est de le battre » lâche Masai Ujiri, le président des Raptors dans The Vertical.

« On doit trouver un moyen. Si ce n’est pas le cas, il faut aller jouer dans un autre championnat ou autre chose. Partir en Grèce. Nos boulots, et celui des joueurs, c’est de trouver un moyen de battre ces gars. Si ce n’est pas le cas, autant leur donner le titre avant de commencer le championnat. »

La saison passée, on pensait que les Raptors en étaient capables. Ils avaient recruté P.J. Tucker et Serge Ibaka en cours de saison pour gagner en dureté. Résultat : un sweep et le sentiment d’avoir régressé par rapport à la saison passée…

« Je ne pense pas qu’on ait fait un pas en arrière » assure Ujiri.

« Je n’aime pas chercher des excuses, mais beaucoup de choses n’ont pas tourné rond. Mais Cleveland était meilleur que nous à ce moment-là, et on doit se ressouder, revenir, passer par le training camp pour repartir de là. Il y a eu des moments avec du laisser-aller et on n’a pas réussi à se ressouder. Il faut alors creuser pour trouver ce qui ne va pas, et je pense qu’il y a eu de la suffisance. Parfois, c’était une question de cohésion. Parfois de style de jeu. Parfois, c’était nous, d’un point de vue individuel. »

Contrairement aux Bulls, aux Pacers ou encore aux Hawks, qui sont clairement en phase de reconstruction, les Raptors ne veulent pas baisser les bras…

« Pour moi, le sport, ce n’est qu’une question d’ambition. On joue pour gagner, et personne ne devrait en avoir peur. Si vous avez l’ambition de gagner, gagnez. C’est aussi simple que ça. Quand les gens y croient, et qu’ils ont l’ambition de gagner, on doit gagner ! Je pense qu’on s’est donné une fenêtre de deux-trois ans, mais je pense que quelques équipes ont décidé de prendre une autre voie. Je sais que les gens disent que l’Est est mauvaise, mais je pense que toutes les équipes sont bonnes. Même les équipes en reconstruction sont bonnes car chaque soir, c’est un match différent. L’an passé, on a perdu un tas de matches contre des équipes qu’on était censés battre. Si les gens pensent que l’Est est faible, c’est parce que les équipes sont en reconstruction. »

Et peut-être que Cleveland sera bientôt en reconstruction…

Retour à l'accueil