Les Celtics ont-ils réussi à convaincre Gordon Hayward ?

S’il y a un joueur dont l’on attend la décision, dans les jours, voire même les heures à venir, c’est bien Gordon Hayward. Alors que le Jazz aimerait beaucoup le prolonger, on parle de lui également à Miami ou à Boston, ville dans laquelle il vient de passer son dimanche juste après avoir visité Miami le samedi.

Alors qu’il rencontrera les dirigeants d’Utah aujourd’hui, retour sur sa journée dans le Massachusetts commencée à l’aéroport où il a pu rencontrer Brad Stevens et Isaiah Thomas, venus le chercher avec sa femme Robyn. Pour commencer, tout le petit groupe a pris la direction du Fenway Park (le stade de baseball de la ville) dans lequel un écran géant, plein de trèfles annonçait la bienvenue à Boston à Hayward et sa compagne. C’est ensuite que Danny Ainge et l’assistant GM, Mike Zarren apparurent sur la pelouse afin d’introduire une vidéo de trois minutes fait pour montrer à Hayward à quel point il était bon de jouer sous le maillot des Celtics. Ainsi, Red Auerbach, Bill Russell, mais aussi Paul Pierce ou Kevin Garnett, défilèrent sous les yeux de l’ailier. Même David Ortiz, légende du baseball à Boston, avait un petit mot à dire pour Gordon Hayward à propos de Bean Town, de ses fans et de son histoire sportive.

Si cet accueil pourrait avoir son effet, lorsqu’on le mêle à l’ambiance incroyable qui règne dans les tribunes du TD Garden et à la légende des Celtics, c’est finalement la présence de Brad Stevens dans le staff qui pourrait avoir le plus de poids. Coach du joueur à l’université de Butler, le tacticien de la maison verte connaît bien le jeune joueur et leur relation semble encore être au beau fixe : un argument de taille ! En attendant que Gordon Hayward se décide, les Celtics devraient continuer à faire de la place dans le roster afin de s’offrir la possibilité de faire une proposition à hauteur de 127 millions de dollars sur quatre ans.

C’est la raison pour laquelle Tyler Zeller fut coupé il y a quelques jours. Si les arguments présentés sont à la hauteur de ce qu’ils en ont l’air, Rudy Gobert pourrait ne pas aimer…

Les Celtics ont-ils réussi à convaincre Gordon Hayward ?
Retour à l'accueil