LeBron James n’aurait aucune intention de renoncer à sa clause de non-transfert

Les joueurs en NBA qui ont négocié une clause de non-transfert dans leur contrat ne sont que 3 : Carmelo Anthony, Dirk Nowitzki et LeBron James.

Si on en croit ESPN, quoi qu’il arrive cette saison aux Cavaliers, peu importe le destin de Kyrie Irving, voire de Kevin Love, les résultats de l’équipe durant la saison, LeBron n’acceptera pas d’être transféré et ne fera donc pas une croix sur sa clause. Il voudrait lutter pour le titre avec Cleveland et devrait donc aller au bout de son contrat, tout du moins jusqu’en 2018 puisqu’il possède ensuite une player option de 35.6 millions de dollars pour 2018-19, mais qu’il devrait décliner pour devenir free agent. Il se murmure déjà depuis plusieurs semaines qu’il pourrait partir lors de l’été 2018, notamment du côté de Los Angeles.

Si la saison ne se passe pas bien pour Cleveland, il est fort possible que LeBron commence en effet sérieusement à réfléchir à son avenir dans l’Ohio, si ce n’est déjà fait, alors que la masse salariale est plombée par les différents gros contrats et qu’il sera donc compliqué de recruter.

Si Cleveland sent le vent tourner et pense que LeBron va quitter l’équipe, les dirigeants pourraient être tentés de le transférer afin de ne pas le perdre sans contrepartie. Cela reste toutefois hautement improbable mais s’ils venaient à essayer, LeBron devrait s’opposer.

Retour à l'accueil