Gordon Hayward a choisi de signer à Boston

Les Boston Celtics ont réussi à attirer le troisième joueur All Star qu'ils convoitaient, en plus d'Isaiah Thomas et Al Horford, en obtenant l'accord de Gordon Hayward, en provenance d'Utah. Rudy Gobert est définitivement le leader du Jazz. En quelques minutes, Utah a en effet perdu ses deux meilleurs scoreurs.

George Hill a donné son accord à Sacramento (tout comme Zach Randolph) et Gordon Hayward a décidé de rejoindre Boston. Si le départ du premier était déjà compensé par l'arrivée de Ricky Rubio, celui d'Hayward est une catastrophe pour Gobert et ses coéquipiers. Cet arrière-ailier très créatif, All Star pour la première fois en février, sort de sa meilleure saison en NBA (21,9 points, 5,4 rebonds, 3,5 passes, 40% à 3 points) et ne fait qu'entrer dans ses meilleures années à 27 ans.

Utah, sa seule équipe depuis son arrivée en NBA il y a sept ans, a tout fait pour le conserver mais Hayward avait tout de même accepté d'écouter deux équipes qui le convoitaient, Miami et Boston. Les Celtics ont arraché la décision, annoncée par le journaliste d'ESPN Chris Haynes (voir le tweet ci-dessus), grâce à une carte maîtresse, leur entraîneur Brad Stevens. Les deux hommes ont vécu ensemble une des plus belles histoires des dernières années à l'université en tutoyant le titre avec Baylor en 2010, battus par Duke en finale (61-59).

A Boston, Hayward constituera un trio de premier plan avec le meneur Isaiah Thomas et l'intérieur Al Horford, que les Celtics avaient aussi réussi à attirer l'an dernier alors qu'il était en fin de contrat. Un Big Three qui rapprochera les C's des Cleveland Cavaliers, finalistes depuis trois ans. Reste que l'effectif devrait encore bouger puisque Boston, qui souhaitait aussi recruter Paul George avant son départ à Oklahoma City, dispose de nombreux arrières-ailiers (Hayward, Bradley, Crowder, Tatum, J.Brown) mais a un manque au poste d'ailier-fort.

Retour à l'accueil