Danny Ainge : " Cela n'a pas été un plaisir de transférer Avery Bradley qui est l'un de mes joueurs préférés "

On le savait, avec la future signature de Gordon Hayward, les Celtics devaient dégraisser et pour cela ils ont tenté de transférer trois de leurs joueurs : Marcus Smart, Jae Crowder et Avery Bradley. On pensait tous que les deux joueurs les plus susceptibles d’être transférés étaient Crowder et Smart mais finalement c’est Bradley que Danny Ainge a envoyé aux Pistons et récupéré Marcus Morris. Cela va permettre à l’équipe de signer rapidement Hayward et le boss des C’s s’est expliqué :

« Nous étions légers au poste d’ailier/ailier fort. Donc de ce point de vue cela a permis de servir deux choses, créer une opportunité pour certains jeunes de jouer, et jouer un peu plus grand, ce dont nous pensions avoir besoin car nous jouons avec un petit meneur de jeu. » Ainge

Forcément la décision n’a sans doute pas été facile de se débarrasser d’un cadre, d’un des meilleurs défenseurs de la ligue et d’un coéquipier modèle.

« J’aime ce gamin, cela n’a pas été un plaisir de le transférer. Ce n’est pas un secret qu’Avery a été un de mes joueurs préférés et au nom de l’organisation j’aimerais le remercier lui et Ashley pour leurs contributions sur et en dehors des terrains. Avery a fait le sale boulot mais il n’a pas eu souvent la reconnaissance qu’il méritait, mais nos coachs, le staff, ses coéquipiers et nos fans qui l’ont vu jouer chaque soir appréciaient à quel point c’est un joueur spécial et une personne spéciale. » Ainge

Quant à Marcus Morris, son agent ne s’est pas embalé même s’il rejoint un prétendant, car c’est l’incertitude quant à son rôle

« Il a déjà été transféré et à chaque fois il a élevé son niveau, relevé le défi et s’est amélioré. Je ne sais pas quel plan Boston et Danny Ainge ont en stock pour lui, parce qu’il y a beaucoup de monde sur les ailes, mais Boston c’est une tradition de la gagne, une histoire. Nous sommes curieux de voir comment cela va se goupiller. » Dan Brinkley, agent de Morris

Mais au vu des déclarations d’Ainge, il y aura du temps de jeu pour Morris, qui est capable notamment de jouer en 4.

Via Boston Globe

Retour à l'accueil