Adam Silver sur Cleveland : « Pas forcément le genre de feuilleton que la NBA souhaite »

Depuis vendredi soir on ne parle que de ça, la demande de transfert de Kyrie Irving. L’annonce a été une grosse surprise pour tout le monde et hier Adam Silver a réagi lors de son passage sur le Rich Eisen Show. C‘est une situation qui le déçoit un peu.

« Je me sens mal pour ce qui se passe à Cleveland. J’assume qu’il n’y a pas de fumée sans feux. C’est ennuyeux de voir des superstars qui ont coexisté et ont eu tant de succès ensemble, trois finales de suite et un titre, et que pour pour quelle que raison que ce soit il y a le sentiment qu’elles ne peuvent plus continuer de coexister. Oui, c’est un feuilleton, mais pas forcément le genre de feuilleton que la ligue souhaite. » Silver

C’est un coup dur pour Cleveland dont l’inter-saison n’était pas fameuse jusque là même si cette nuit ils ont enregistré l’arrivée de Derrick Rose. Par contre pas mal d’écuries se sont renforcées : Rockets, Thunder, Celtics ou encore Wolves.

« La réaction aux performances des Warriors n’allait pas être ‘Ok, nous allons attendre et les voir gagner année après année. » C’était ‘Nous allons nous renforcer, voir comment nous pouvons rivaliser avec eux et peut-être voir comment améliorer certaines choses que nous avons faites.’ J’accepte le terme superteam dans un certain contexte mais historiquement les super teams n’ont pas été construites via la draft. Si vous regardez les Warriors, oui ils ont ajouté un incroyable free agent en la personne de Kevin Durant, mais ils ont commencé par drafter Steph (Curry) avec le 7ème choix, Klay (Thompson) avec le 11ème choix, Draymond Green avec le 35ème et ils ont fait venir Andre Iguodala dans l’équipe. Puis il y a Steve Kerr et un incroyable management. Je pense que c’est ça qui devrait inspirer les autres équipes de la ligue : bien drafter et construire avec une incroyable culture. Regardez Cleveland, ce n’est pas juste l’agrégation de grands joueurs. Vous devez faire en sorte que ces joueurs soient sur la même longueur d’onde, se sacrifient l’un pour l’autre et puissent cohabiter pendant longtemps. Dans l’histoire de la ligue il y a eu de nombreuses tentatives d’assembler de grands joueurs mais cela n’a pas fonctionné car ces grands joueurs n’ont pas pu coexister. » Silver

Et apparemment Irving et LeBron ne peuvent plus cohabiter.

Retour à l'accueil