Russell Westbrook : " C'est incroyable, une vraie bénédiction pour moi "

C'est un Russell Westbrook souriant et ému comme rarement qui s'est exprimé après avoir été élu MVP de la NBA pour la première fois de sa carrière, à vingt-huit ans. Quelques minutes seulement après son discours rempli d'émotion, notamment lorsqu'il a évoqué sa famille et son frère – «un véritable modèle pour moi»-, Russell Westbrook avait toujours un énorme sourire sur son visage en se présentant devant les médias.

Le trophée Maurice-Podoloff, posé sur l'estrade juste à côté de lui, il est revenu sur les sensations ressenties au cours d'une soirée particulière, la toute première des Awards de la NBA.

«Que ressentez-vous alors que vous venez de gagner ce trophée ? C'est incroyable ! Une vraie bénédiction pour moi. Je suis touché parce que c'est une récompense extraordinaire et quand je vois tous les membres du Hall of Fame qui l'ont reçue, je me dis que c'est un honneur de faire partie de ces gars. Je n'aurais jamais pu imaginer tout ce que j'ai vécu cette saison ! Je me souviens quand j'étais gamin, à la maison en train de jouer aux jeux vidéo avec des potes, que ma mère était là et que je disais qu'un jour je pourrais peut-être devenir MVP... Bien sûr, c'était pour rigoler à l'époque. Mais maintenant que je suis là avec le trophée à mes côtés, c'est un sentiment incroyable.

On vous a vu très ému pendant votre discours. C'est parce que je joue pour ma famille. Quand vous me voyez crier ou me taper la poitrine soir après soir, c'est pour eux. Et l'émotion vient du fait qu'ils ont dû sacrifier énormément de choses à beaucoup de niveaux pour moi. Je sais exactement ce qu'ils ont tous fait et je suis reconnaissant de les avoir dans ma vie. 

Être MVP, cela ressemble à l'idée que vous vous en faisiez ? En fait, je ne savais pas à quoi m'attendre. Je suis juste submergé par la joie, content d'être là. Je sais juste que chaque soir, chaque jour, je cherche à travailler, à être compétitif au plus haut niveau, j'essaie de le faire et je suis reconnaissant de voir tous les gens à travers le monte qui l'ont remarqué cette année. Comment allez-vous faire pour réaliser une saison encore meilleure que celle qui vient de se finir ? Je ne sais pas... je ne sais pas... On me pose la même question tous les ans et je n'ai jamais la réponse (sourire). Je vais juste sur le terrain pour jouer au maximum de mes capacités, peu importe ce qu'il se passe.»

Retour à l'accueil