Romain Sato, un enfant surdoué (il a débuté le basket à l'âge de 14 ans) devenu une grande légende du basket africain, américain et européen.

Romain Sato, un enfant surdoué (il a débuté le basket à l'âge de 14 ans) devenu une grande légende du basket africain, américain et européen.

Vendredi soir, Valence et Romain Sato remportaient leur premier titre de champion d'Espagne en battant le Real Madrid dans le match 4 des Finales de la Liga ACB, et l'ailier centrafricain s'est montré décisif à un moment où son équipe avait plus besoin de lui, en inscrivant 5 points consécutifs dont un panier derrière l'arc sur la tranche de Jaycee Carroll et l'autre sur un rebond offensif dont lui seul à le secret. Déjà décisif et auteur de 11 points dans le match 4 des demi-finales face à Vitoria, Sato a récidivé face au Real Madrid en terminant la rencontre avec 10 points et 3 rebonds en 16 minutes.

Il faut noter que c'est le 15e titre collectif remporté par Romain Sato dans les plus grands Championnats européens (Italie, Grèce, Turquie et Espagne) dont l'Euroleague et l'Eurocup. A titre individuel, Sato compte également deux trophées de MVP (de la Série A et de la Supercoupe d'Italie) et 4 trophées de MVP en Euroleague (semaine et du mois), sans oublier son trophée du meilleur ailier du championnat espagnol (élu dans le cinq majeur de la saison). Si on ajoute à cela la bague de champion NBA 2005 avec les San Antonio Spurs après avoir été coupé à une semaine des Playoffs, Sato aura remporté 16 titres au total dans sa carrière passée en dehors de la République Centrafricaine. Justement, dans le championnat national de son pays, Sato avait déjà marqué les esprits sous les couleurs du Red Star Dongo Club avec lequel il a brillé pendant trois ans consécutifs, devenant "un Maniac du shoot" et le plus adulé du pays.

Au delà du continent européen, Sato a été triple meilleur marqueur et rebondeur du championnat d'Afrique et meilleur ailier du continent. Drafté par les San Antonio Spurs en 2004, Sato est une légende des Xavier Musketeers (NCAA), avec lesquels il a évolué pendant quatre années aux côtés de David West. Depuis Dayton Christian School (Ohio), en passant par Xavier University (Ohio), les San Antonio Spurs (NBA), Sic Ciccune Jesi (meilleur marqueur de la Série B Italienne),  FC Barcelone Regal (Espagne), Montepaschi Siena (Série A), Panathinaikos Athènes (Grèce), Fenerbahçe Istanbul (Turquie) et ensuite Valencia Basket (Espagne), Sato a au moins remporté un titre par saison, ce qui fait de lui un des joueurs rares dans l'histoire. Il est d'ailleurs le seul dans l'histoire du basket européen à avoir remporté les quatre plus grands Championnats nationaux plus l'Euroleague et l'Eurocup. À 36 ans, Sato est au sommet de l'excellence et pourrait tenter une dernière expérience avec l'équipe nationale centrafricaine lors de l'Afrobasket cet été à Luanda en Angola pour terminer cette belle carrière en apothéose.

Comme ont dit nos confrères espagnols : "Romain Sato est éternel".

Romain Sato, un winner qui pèse 16 titres en 14 années de carrière au haut niveau
Romain Sato, un winner qui pèse 16 titres en 14 années de carrière au haut niveau
Romain Sato, un winner qui pèse 16 titres en 14 années de carrière au haut niveau
Romain Sato, un winner qui pèse 16 titres en 14 années de carrière au haut niveau
Romain Sato, un winner qui pèse 16 titres en 14 années de carrière au haut niveau
Romain Sato, un winner qui pèse 16 titres en 14 années de carrière au haut niveau
Romain Sato, un winner qui pèse 16 titres en 14 années de carrière au haut niveau
Romain Sato, un winner qui pèse 16 titres en 14 années de carrière au haut niveau
Romain Sato, un winner qui pèse 16 titres en 14 années de carrière au haut niveau
Retour à l'accueil