Mark Jackson : « Phil Jackson fait un triste job en tant que dirigeant »

Longtemps adulé après ses passages en tant que coach aux Bulls puis aux Lakers grâce à ses 11 bagues remportées en carrière (dont une en tant que joueur), Phil Jackson n’est aujourd’hui plus une icône intouchable que personne n’ose critiquer. Depuis ses prises de fonction en tant que président des Knicks, l’équipe de New York n’a pas redressé la barre et pire, elle déçoit de plus en plus. Ainsi sur ESPN, certaines personnalités de la NBA aujourd’hui analystes, ont laissé libre cours à leurs pensées.

Il fait un triste job en tant que dirigeant. Regardez les résultats ! C’est un échec. Carmelo Anthony est pourtant un joueur incroyable qui a su bien gérer les choses. Regardez, ce n’est pas la bonne méthode : Melo a négocié une no-trade clause et aujourd’hui, on lui dit qu’on ne veut plus de lui. Carmelo se retrouve donc la position de celui qui aura tous les pouvoirs et évidemment, il en tirera des avantages. » Mark Jackson

Carmelo a géré les choses de manière exceptionnellement intelligente. C’est une situation compliquée parce que comme beaucoup de joueurs de son âge, il est moins athlétique. Pourtant il est un joueur toujours très efficace. Malgré tout ce qui s’est passé, il est resté au-dessus de la mêlée et je le félicite pour ça. Je ne sais pas s’il va préférer rester dans une situation inconfortable ou s’il est plutôt prêt à accepter un transfert. Phil Jackson lui a déjà dit ce qu’il voulait ! Ce serait mieux pour les Knicks et pour Carmelo si un transfert se produisait… Du coup, je suis très curieux de voir s’il va rester à un endroit où on ne le veut pas ou s’il va accepter de découvrir un nouvel environnement pour terminer sa carrière. » Jeff Van Gundy

Quoi qu’il arrive, le torchon brûle entre Melo et Big Chief Triangle (comme l’appellent les analystes Mark Jacskon et Jeff Van Gundy). Quoique l’on dise sur la légendaire carrière de head coach de Phil Jackson, avec un joueur de la trempe de Carmelo Anthony, les choses aurait pu être mieux gérées.

Retour à l'accueil