Les Warriors ont décidé à l'unanimité de ne pas se rendre à la Maison Blanche

Les champions NBA ont décidé mardi à l'unanimité de ne pas se rendre à la Maison-Blanche pour célébrer leur titre avec le président américain, Donald Trump.

Quelques heures après leur sacre en finale de la NBA, les Golden State Warriors ont fait savoir qu'ils n'iront pas à la Maison-Blanche pour fêter leur titre avec le président des Etats-Unis, Donald Trump. Il est pourtant de tradition que les équipes lauréates d'un championnat nord-américain se rendent à Washington pour recevoir les félicitations du président en exercice. Steve Kerr et ses hommes n'y avaient pas déroger lors de leur victoire en 2015 quand Barack Obama était au pouvoir.

Les Californiens n'ont pas expliqué pourquoi ils ont refusé cette invitation, mais il semble probable que cela soit due aux divergences d'opinion avec Donald Trump. L'entraîneur des Warriors, Steve Kerr, a plusieurs fois exprimé son désaccord avec la politique du président. En février, plusieurs joueurs des New England Patriots, vainqueur du Superbowl, avaient également décliné l'invitation de la Maison-Blanche pour des motifs politiques.

Retour à l'accueil