Kyrie Irving : " Les matchs de cette magnitude, ça provoque quelque chose de très profond en moi "

Contrairement au match 3, Kyrie Irving a eu de l'énergie jusqu'au bout pour offrir une victoire vitale à Cleveland dans ces finales contre Golden State (137-116).

«Vous venez de réaliser votre meilleure performance de ces finales ce soir (vendredi soir) lors d'un match éliminatoire. Est-ce un hasard ?
Les matches de cette magnitude, ça provoque quelque chose de très profond en moi. On a juste envie de jouer extrêmement bien et on prend conscience que c'est vivre ou mourir. Et puis on entend aussi des choses venant du vestiaire des Warriors qui disent qu'ils ont envie de finir les finales ici... J'avais dit qu'il n'y avait pas d'autre solution et c'était totalement vrai. Ça l'est toujours d'ailleurs. On va devoir aller là-bas pour le match 5 dans une ambiance qui sera incroyable. Il faudra qu'on ait à nouveau cet état d'esprit de vouloir frapper les premiers.

Comment avez-vous réussi ce premier quart-temps record avec 49 points pour votre équipe ?
On a ralenti le jeu mais dans les limites de notre style. C'était toujours un tempo très rapide. Mais on a eu des lancers-francs en étant dans le bonus très vite. Ajoutez à notre rythme, c'était dur pour eux de s'accrocher à nous ce soir. C'était la première fois de ces finales que ça arrivait mais on a continué à attaquer, on n'a jamais arrêté. Ce qui a été important pour nous ce soir, c'est aussi de limiter les pertes de balle. Quand on réalise cela, on les empêche d'avoir des contre-attaques et on peut installer notre défense.

Après une fin de match 3 difficile, vous avez été celui qui a mis un terme au suspense dans ce match 4 par quelques actions de classe.
Notre coach, Tyronn Lue, a fait un super boulot au niveau de mes minutes ce soir, ce qui m'a vraiment aidé à avoir de l'énergie dans le dernier quart-temps. C'était bien d'avoir deux minutes pour se reposer au premier quart-temps puis encore deux en fin de troisième. J'ai senti que j'avais des jambes pour finir. A la fin du match 3, il y a eu des opportunités pour aller chercher la victoire que je n'ai pas su exploiter. J'avais ça en tête et j'ai vraiment fait l'effort de rester agressif, surtout dans les dernières minutes.»

Retour à l'accueil