Kevin Pritchard : " C'était un vrai coup poing dans le ventre "

La semaine dernière, Aaron Mintz, agent de Paul George, a fait savoir à Kevin Pritchard, nouveau président des opérations basket à Indiana, que son client prévoyait de sortir de son contrat l’été prochain afin de devenir free agent sans restriction à l’été 2018.

« Ça n’aurait pas pu venir à un pire moment. Si nous avions su ça il y a quelques mois, on aurait pu être plus préparés. Le fait que ce soit devenu public a été un gros problème. Nous voulons que nos joueurs aient envie d’être ici, c’est important. Vraiment. Quand Paul a dit que ce n’était pas ce qu’il voulait, c’était un vrai coup de poing dans le ventre. Pour moi c’était vraiment un coup de poing dans le ventre, parce que nous avons eu beaucoup de conversations sur les joueurs que nous voulions ajouter cet été, le style que nous voulions adopter » Kevin Pritchard

Pritchard a indiqué que lui et George n’avaient pas encore discuté depuis. Rockets, Cavaliers, Clippers, Lakers, Celtics et Wizard ont eux manifesté leur intérêt envers le joueur 4 fois All-Star. Jeudi soir, les Pacers ont sélectionné T.J. Leaf et Ike Anibogu (coéquipiers à UCLA) au 1er et 2nd tour.

« Nous avons étudié beaucoup d’offres qui incluaient des picks de draft, mais au final nous ne voulions pas faire un mauvais deal. Nous voulons avoir ce que nous voulons » Kevin Pritchard

Désormais dans une position délicate, Pritchard attribue tout le mérite à George.

« Ce n’est pas idéal, mais nous ne nous sommes pas mis là-dedans nous-mêmes. C’est lui. Je sais qu’il aime Indiana. Je ne crois pas que ce soit ça. Je pense qu’on doit étudier les scénarios, pas forcément aujourd’hui. On ne veut pas se sentir obligés de faire vite. On veut être méthodiques dans notre prise de décision. Nous allons tout regarder. Nous devons faire ce qu’il y a de mieux pour l’équipe » Kevin Pritchard.


via ESPN

Retour à l'accueil