Kevin Love, la force tranquille des Cavaliers

Avant les finales, et compte tenu de ses finales en 2016, il y avait de grosses interrogations sur Kevin Love, notamment dans son matchup avec Draymond Green. Depuis le début des finales il est très solide, très présent au rebond, même si son adresse n’a pas toujours été au rendez-vous. Il est une menace extérieure qui pose des soucis aux Warriors, notamment lorsqu’il shoote à 6/8 derrière l’arc. La nuit dernière il a apporté sa pierre à l’édifice en début de match en rentrant ses tirs extérieurs, 3 à 3-pts lors des 12 premières minutes.

« Nous avons mis des shoots. Nous avons eu ces shoots toute la série, mais nous n’avons pas très bien shooté. En défense nous avons fait des stops dès le début de rencontre et nous avons pu partir en transition pour mettre des paniers faciles. Et Kevin a vraiment bien shooté. Draymond est un des meilleurs en NBA pour venir en aide et ce soir lorsqu’il aidait nous lui avons fait payer. Kevin a mis des shoots. Lorsque nous mettons des shoots nous jouons vite et nous sommes une équipe difficile à battre. » Tyronn Lue

« Cette adresse a vraiment permis de bien nous installer dans le match. Cela permet de mettre tout le monde dans la rencontre, dont notre public, et nous nous nourrissons de ça. Nous avons toujours bien joué ici et nous utilisons ça à notre avantage. » Kevin Love

Cette nuit les Cavs ont réussi un exceptionnel 24/45 à 3-pts alors qu’ils avaient manqué d’adresse extérieure sur les trois premières rencontres, pourtant une de leurs forces.

« Nous avons eu le sentiment durant la série que nous avons eu régulièrement des positions ouvertes à l’extérieur, mais nous ne les avons pas toujours mises. Nous avons particulièrement eu ce sentiment dans le game 3 à la maison. Mais ils sont très bons que ce soit sur tout-terrain, sur transition ou sur demi-terrain, pour défendre la raquette et la ligne à trois points. Je crois qu’ils sont premiers de la ligue en termes de pourcentage face à eux. Donc il ne faut pas sous-estimer ça. Mais ce soir LeBron et Kyrie ont accéléré le jeu et ça vous donne un train de marchandises et un gars qui est probablement le meilleur dribbleur du monde pour attaquer le cercle et aller finir, et ça nous procure des positions de shoot. Nous avons fait l’extra pass et shooté avec beaucoup de confiance. »

​​​​​Voici la perf’ de l’ailier fort, auteur de 23 points à 6/8 à 3-pts et 5 rebonds en 29 minutes.

Retour à l'accueil