Kevin Durant : " Je n'ai jamais vu une personne comme Stephen Curry "

Si Kevin Durant a arraché le trophée de MVP des finales, il ne faut pas oublier la grande série réalisée par Stephen Curry, qui à l’exception du Game 4, a été impérial sur tous les autres matchs et termine avec 26.8 points à 44%, 8 rebonds et 9.4 passes. Il a su parfaitement intégrer Kevin Durant et évoluer avec lui, le soutenir. Les deux se sont même motivés l’un l’autre et poussés vers les sommets.

« Cela signifie beaucoup. Steph, je n’ai jamais vu personne comme lui. Je lui ai dit la nuit dernière. Je lui ai dit ‘Lorsque que tu joues avec force, je n’ai jamais vu un joueur comme toi.’ Et ce soir il a joué avec force. Ce que vous entendez au sujet de Steph sur le fait de faire des sacrifices, d’avoir l’esprit d’équipe, de se soucier de ses coéquipiers, des autres, c’est vrai. Ce n’est pas faux. Ce n’est pas une façade. Il ne met pas un masque ou un costume chaque jour lorsqu’il vient ici et il ne fait pas semblant devant vous. Il est vraiment comme ça. C’est incroyable de voir une superstar qui fait des sacrifices, qui ne se soucie de rien d’autre que du groupe. Évidemment il veut bien jouer. Évidemment il veut monter qui il est, parce que c’est un compétiteur, mais l’important pour lui c’est l’équipe. Donc quand je lui ai demandé s’il voulait bosser avec moi, certains veulent rester dans leur coin, mais lui ça n’a pas été le cas, il m’a dit ‘allons bosser.’ Nous faisons ces sessions de 30-35 (sessions de shoots à la fin de l’entraînement), comme nous les appelons. Nous les avons faites toute la saison, et nous les faisons depuis le second tour des playoffs chaque jour et ça a assurément payé pour nous ce soir.  » KD

Les deux ont eu une longue accolade sur le terrain après le titre.

« Nous nous sommes rapprochés au fil de l’année, au fil des playoffs, et nous nous encourageons toujours l’un l’autre. Donc c’est super de remporter un titre avec lui. Puis qu’il joue si bien durant ces finales, c’est super. Beaucoup ont douté de lui et ont espéré qu’il échoue, que cette équipe échoue. Et il y a eu une constante avec nous, c’est la joie que nous avons à jouer au basket. J’ai appris beaucoup de lui pour ça. Il aime jouer au basket. Et son énergie, comme je lui ai dit, nous nous en nourrissons. Il est notre leader. C’est notre leader vocal. » KD

Retour à l'accueil